16 janvier 2021
Les 5 meilleurs moments de Westfield Matildas en 2020

Les 5 meilleurs moments de Westfield Matildas en 2020

2020 est une année dont la plupart des gens se souviendront pour toutes les mauvaises raisons, mais du point de vue de Westfield Matildas, de nombreux moments de positivité ont émergé.

Alors que nous nous apprêtons à faire nos adieux à douze mois torrides, faites un voyage dans le passé et revivez quelques événements qui resteront dans l’histoire.

Compléter l'enquête

Tokyo Bound : Se qualifier pour les Jeux olympiques

Au moment où le coronavirus commençait à faire son apparition, les Westfield Matildas ont obtenu une place dans la compétition olympique de football à 12 équipes pour la quatrième fois dans l’histoire de notre pays.

Lors du tournoi de qualification olympique féminin de l’AFC 2020, qui devait initialement se dérouler à Wuhan, l’épicentre de la pandémie, Campbelltown et Parramatta ont finalement accueilli des rencontres contre la Thaïlande, la RP Chine et Chinese Taipei.

Le triplé de Caitlin Foord a permis à l’Australie de s’imposer 7-0 face à Chinese Taipei, tandis qu’Emily van Egmond a réussi un triplé en battant la Thaïlande pour six points.

Les résultats ont donné lieu à un affrontement avec la Chine au stade Bankwest qui allait décider de la première place : qui pourrait oublier cette étourdissante Emily van Egmond à la 93e minute ?

Grâce à une victoire 7-1 sur le Vietnam en score cumulé, dont un mémorable 5-0 lors d’une journée orageuse à Newcastle, les hommes d’Ante Milicic ont franchi le dernier obstacle avec une relative facilité et se sont assurés une qualification olympique consécutive.

Tokyo 2020 a bientôt été reporté à juillet 2021, où les Westfield Matildas chercheront à venger leur déchirement en quart de finale de Rio 2016 et à obtenir une première médaille de football historique pour l’Australie.

Matildas contre le Vietnam
Tous les sourires : les Westfield Matildas 90 minutes avant de sceller la qualification olympique

Un succès étoilé : La finale de la Westfield W-League 2020

La saison 2020 de la Westfield W-League s’est achevée fin mars, au moment où l’Australie était plongée dans le verrouillage.

Dans un AAMI Park vide, l’équipe de Melbourne City, qui s’enorgueillit d’avoir battu le Sydney FC à sept reprises, a remporté un quatrième titre national sans précédent.

Le capitaine Steph Catley a marqué ce qui s’est avéré être le but de la victoire en première mi-temps, tandis qu’un dégagement de la ligne de but d’Ellie Carpenter au début de la seconde mi-temps a permis de tenir les Sky Blues à distance.

Ce match a été l’occasion de lever le rideau sur une compétition de haute qualité de la Westfield W-League qui a permis au public australien de rencontrer certains de nos meilleurs représentants internationaux en action semaine après semaine.

ATTENTION : Les points forts des matchs : Grande finale de la Westfield W-League 2020 – Melbourne City – Sydney FC

W-League-Grand-Finale
Les Matildas de Melbourne remportent leur quatrième titre de Westfield W-League

Nous sommes ici pour prendre la relève : L’invasion européenne

L’année 2020 a vu une liste remarquable de plus de 25 Westfield Matildas actifs qui ont signé pour des clubs européens.

Après le transfert du capitaine Sam Kerr à Chelsea fin 2019, des joueurs comme Steph Catley, Caitlin Foord et Lydia Williams ont rejoint Arsenal, le rival de la ville, entraîné par l’Australien Joe Montemurro.

LISEZ/VOILEZ : Westfield Matildas à l’étranger

Le mois de juin a vu l’annonce du transfert prodigieux d’Ellie Carpenter, 20 ans, vers le club le plus titré du football féminin, l’Olympique Lyonnais, où elle deviendra la première Australienne à faire partie d’une équipe gagnante de la Ligue des champions féminine de l’UEFA.

Avec trop de noms à citer, les meilleurs Australiens ont été vus cette année en train de faire leur métier dans des pays comme l’Angleterre, la France, les Pays-Bas, l’Espagne, la Suède, la Norvège et le Danemark.

Au dire de tous, ceux qui profitent actuellement de l’hiver à l’autre bout du monde chérissent le professionnalisme et la qualité de leurs compétitions – un signe prometteur pour leur développement personnel et la fortune à long terme des Westfield Matildas en tant que collectif.

Regardez : Histoires de football : Les Westfield Matildas en Europe

Ultimate Guide - Matildas à l'étranger

AsOne : Célébrations de la candidature à la Coupe du monde 2023

La nuit du 26 juin 2020 restera longtemps dans la mémoire des fidèles du football australien.

L’annonce faite par la FIFA au petit matin que l’Australie et la Nouvelle-Zélande avaient gagné le droit d’accueillir la Coupe du Monde Féminine de la FIFA 2023 a suscité des scènes de fête émouvantes dans les deux pays.

Avant l’annonce, nous avons regardé avec émerveillement l’Opéra de Sydney s’illuminer avec des images de nos Westfield Matildas.

Plus de 800 000 supporters se sont rassemblés pour soutenir le mouvement Onside qui a vu deux nations s’unir pour obtenir les droits d’accueil du plus grand tournoi de football féminin.

Les images des coulisses et les séquences documentées au siège de Football Australia ont été partagées dans le monde entier, créant immédiatement un statut d’icône.

Un club de base, les Darebin Falcons, a même réchauffé nos cœurs en recréant ces moments où le temps semblait s’être arrêté.

Nous avons peut-être encore quelques années pour attendre que l’Australie accueille le monde sur ses côtes, mais la nuit émouvante où le statut d’hôte de cette nation a été confirmé est une nuit que beaucoup n’oublieront jamais.

Un rendez-vous monumental : Tony Gustavsson

Après un long processus de sélection, le 29 septembre a été le jour où Football Australia a annoncé que l’expérimenté mentor suédois Tony Gustavsson serait l’entraîneur qui mènera les Westfield Matildas jusqu’en 2024.

Les 14th L’entraîneur en chef des Westfield Matildas est un double vainqueur de la Coupe du monde féminine de la FIFA et médaillé d’or olympique en tant qu’entraîneur adjoint de Jill Ellis à l’USWNT.

Fort de 21 ans d’expérience dans l’entraînement du football féminin et masculin, il fera profiter les Westfield Matildas de sa riche expérience alors qu’elles traversent une période passionnante qui comprend deux campagnes olympiques (Tokyo et Paris), la Coupe d’Asie féminine de l’AFC en Inde en 2022 et bien sûr la Coupe du monde féminine de la FIFA en Australie/Nouvelle-Zélande 2023™.

Avec Gustavsson à la barre, les Westfield Matildas sont entre des mains de premier ordre alors qu’ils cherchent à entrer dans l’histoire en 2021 et au-delà.