«L’éducation est un excellent moteur de développement personnel» – Liberian Daily Observer

Les étudiants qui sont allés à la phase finale du concours, cependant, certains d’entre eux ont trouvé le succès à la fin du défi.

La directrice générale (PDG) de Yayeh Initiative, Yayesorie Jalloh, a mis au défi les jeunes femmes du Libéria de voir «l’éducation comme un formidable moteur de développement personnel».

Yeyeh Initiative, une organisation à but non lucratif, est dirigée par Yayesorie Jalloh, ancienne Miss African Methodist Episcopal University (AMEU). L’organisation a été créée en avril 2018 dans le but d’élever les jeunes femmes et les enfants afin de garantir qu’ils ont des droits égaux à l’éducation, aux soins de santé et au statut socio-économique dans la société.

L’ambassadeur Jalloh a fait ces remarques récemment lorsque l’organisation a récemment lancé son concours d’orthographe du lycée 2021 à l’hôtel de ville de Monrovia.

Il a rassemblé plus de 300 élèves de 150 lycées de Montserrado et s’est tenu en collaboration avec le ministère de l’Éducation (MoE) et d’autres partenaires.

Amb. Jalloh a dit que c’est grâce à l’éducation que les filles du paysan peuvent devenir médecins et que les fils d’un ouvrier minier peuvent également devenir le chef d’un ministère et d’une agence, et que l’enfant d’un fermier peut devenir président d’une grande nation.

Amb. Jalloh qui, dans ses délibérations, a cité l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, a déclaré: «C’est ce que nous faisons de ce que nous avons; pas ce que nous donnons qui sépare une personne d’une autre. »

Parlant plus loin, Amb. Jalloh a déclaré à l’assemblée que le concours d’orthographe avait été conçu pour développer la confiance des enfants, leur présentation et leurs capacités cognitives afin de partager positivement leurs attitudes pour la vie et leur permettre d’accéder à l’éducation.

Selon elle, l’objectif de cette année était de travailler avec 100 lycées avec deux représentants par école, soit 200 élèves au total à participer aux épreuves préliminaires.

«Sur les 200 étudiants, 150 abandonneront et 50 participeront à la Grande Finale où notre équipe confirmera les trois meilleurs gagnants du partenariat de l’Initiative Yayeh avec le MoE et l’Unité des affaires de la jeunesse de Monrovia City Corporation (MCC) 2e édition 2021», Dit-elle.

Le concours était sous le thème «Sortez pour assurer une vie future». Elle a indiqué que le concours faisait partie du programme d’orthographe de l’organisation au profit des écoles du comté de Montserrado.

«Conformément à notre politique, le produit de cet événement est utilisé pour parrainer des étudiants dans les écoles en fournissant des bourses, des livres, des ordinateurs portables et des prix en espèces», Amb. Ajouta Jalloh.

(LR) Amb. Yayesorie Jalloh Fondatrice, Yayeh Initiative et ancienne reine: AMEU 2017/2018, y compris d’autres membres du personnel prêts à remettre divers prix aux gagnants du concours

Cependant, à la fin du concours, le premier gagnant repartira avec un ordinateur portable et un prix en espèces de (20 000 L $) comprenant une bourse internationale et un livre; le deuxième lauréat un ordinateur portable (15 000 L $) et une bourse d’un an, livres compris, tandis que le troisième lauréat recevra une bourse d’un semestre (10 000 L $) ainsi que des livres.

Dans le même temps, elle a précisé qu’une bourse internationale disponible pour les gagnants est basée sur l’éligibilité de la personne.

La jeune femme libérienne a également noté que la situation du COVID-19 a diminué la capacité d’apprentissage des enfants libériens, créant ainsi plusieurs défis pour les parents. En tant que telles, des activités académiques telles que l’orthographe ont également été créées pour combler ces lacunes, permettant aux enfants d’améliorer leur littératie et d’acquérir des compétences sociales clés, et de développer des attitudes positives envers la vie.

Elle a bon espoir que cela profitera aux étudiants en les aidant à tirer profit de l’événement et en les rendant plus désireux d’étudier. Elle a ajouté que cela contribuera également à les motiver à concourir à l’école et à les préparer à un rôle de leadership.

Pendant ce temps, Amb. Jalloh a déclaré que le concours d’orthographe fait partie des efforts de son organisation pour redonner au Libéria en tant que Miss AMEU.

«Notre voyage remonte à 2018. En tant que Miss AMEU, lorsque j’ai mis en place mon équipe pour nous lancer dans nos efforts humanitaires et que nous avons établi à eux seuls des relations avec des orphelinats et des maisons de santé mentale, en faisant des dons de la logistique, de la nourriture, des vêtements et des écoles payantes. frais, etc. Mais avec votre aide, nous pouvons faire plus », Amb. Dit Jalloh.