Le PSG montre son courage avec le plus gros scalp de la Ligue des champions – FRANCE 24

Publié le: Modifié:

Paris (AFP)

La relation du Paris Saint-Germain avec la Ligue des champions au cours de la dernière décennie a été pleine de déceptions et parsemée de défaites spectaculaires, mais une victoire globale contre le détenteur du Bayern Munich est la plus importante de l’ère du Qatar alors qu’ils visent enfin à mettre la main sur le trophée.

Contre l’équipe que Mauricio Pochettino n’arrêtait pas de dire qu’elle était la meilleure d’Europe, le PSG s’est vengé de sa défaite 1-0 lors de la finale de la saison dernière à Lisbonne.

Cela n’a pas été réalisé sans souffrance, car ils ont suivi leur victoire 3-2 au match aller dans la neige de Munich la semaine dernière avec une défaite 1-0 au retour de mardi, Eric Maxim Choupo-Moting marquant le but du Bayern contre son côté ancien.

Mais alors que les années précédentes, le PSG aurait pu s’effondrer sous la pression, cette fois, il a tenu bon pour gagner son match de quart de finale aux buts à l’extérieur et a organisé une demi-finale contre Manchester City ou le Borussia Dortmund.

Suite au rachat de Qatar Sports Investments en 2011, le PSG a longtemps lutté pour avoir un impact dans les matches à élimination directe de la Ligue des champions.

Ils ont écarté les buts du match aller pour perdre aux buts à l’extérieur contre Chelsea en quarts de finale de 2014 et contre Manchester United lors des 16 derniers matchs de 2019.

Il y a eu aussi l’humiliation de la «remontada» contre Barcelone en 2017, lorsqu’une avance de 4-0 au match aller dans les 16 derniers a été effacée dans une défaite 6-1 au match retour.

Cette fois, ils ont tenu bon, malgré le fait que le capitaine Marquinhos et le meneur de jeu Marco Verratti aient tous deux raté le match retour et que Neymar ait raté une foule d’occasions en première mi-temps.

“Ce club a grandi chaque jour, année après année”, a déclaré Presnel Kimpembe, le skipper contre le Bayern dont le handball tardif était responsable de leur sortie dramatique contre United il y a deux ans.

– “ Aucune excuse ” pour Neymar, Mbappe de partir –

Le succès contre les titulaires vient après avoir éliminé Barcelone dans les 16 derniers matchs, gagnant 4-1 au Camp Nou au match aller.

C’était aussi un cas de vengeance exigeante, les Catalans ayant battu la partie française lors des huitièmes de finale à trois reprises au cours de la décennie précédente.

Dans ces deux matches, le PSG a fait preuve d’une résilience qui faisait défaut auparavant et a battu deux des grandes puissances traditionnelles du football européen en route vers les quatre derniers, après avoir également battu Manchester United à l’extérieur en phase de groupes.

“Nous avons mérité de gagner ces deux matches, mais je ne pense pas que cela fasse de nous des favoris maintenant”, a déclaré l’entraîneur Pochettino, et pourtant il y a une signification pour les équipes qu’ils ont éliminées.

L’année dernière, leur course à la finale, aussi impressionnante soit-elle, a été marquée par des victoires contre Dortmund, Atalanta et RB Leipzig, dont aucun n’était considéré comme prétendant à remporter le trophée. Les deux dernières victoires sont survenues lors de rencontres uniques lors du «Final Eight» à Lisbonne.

La course européenne du PSG cette saison intervient alors que son hégémonie à domicile est menacée – après sept titres de Ligue 1 en huit ans, ils sont actuellement à trois points du leader Lille avec six matches à jouer.

Néanmoins, la Ligue des champions est vraiment tout ce qui compte, et c’est le succès dans la compétition des clubs d’élite européens qui peut convaincre le duo de superstars Kylian Mbappe et Neymar de signer des prolongations de contrat.

Les deux signatures les plus chères de l’histoire du football à leur arrivée à Paris en 2017, Neymar et Mbappe sont tous deux en rupture de contrat à la fin de la saison prochaine. Le rêve de Barcelone reste de ramener Neymar, tandis que Mbappe est depuis longtemps lié au Real Madrid.

“Kylian et Neymar n’ont aucune excuse pour vouloir partir car nous avons tout mis en place ici pour gagner la Ligue des champions”, a déclaré le président du PSG, Nasser al-Khelaifi, à RMC Sport.

“Nous sommes une équipe de premier plan maintenant, avec tout le respect pour les autres équipes.”