Le président français Emmanuel Macron s’apprête à fermer l’école d’élite française – Times of India

PARIS: français Président Emmanuel Macron doit abolir jeudi la plus haute université qu’il a fréquentée avec quatre des six derniers présidents dans un geste présenté comme un coup contre l’élitisme et en faveur d’une plus grande diversité.
L’Ecole Nationale d’Administration, dite ENA, est une petite école de finition basée à Strasbourg pour les hauts fonctionnaires qui joue un rôle démesuré dans la vie publique française.
Créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, l’admission garantit pratiquement un emploi influent dans les hautes sphères du secteur public et a longtemps été considérée comme la voie la plus prometteuse vers la politique.
Macron, qui était présent de 2002 à 2004, a annoncé son intention de supprimer l’institution en 2019 à la suite des manifestations anti-gouvernementales des «gilets jaunes» qui ont mis en évidence les inégalités.
Plus tard jeudi, il devait annoncer une nouvelle école avec un nouveau nom qui sera responsable de la formation des étudiants à des postes de haut niveau dans le secteur public, en mettant l’accent sur l’ouverture de voies pour les personnes issues de minorités ethniques plus pauvres.
L’idée est “d’offrir des services publics plus proches, plus efficaces, plus transparents et plus bienveillants aux Français”, a déclaré un assistant à la presse avant l’annonce.
Macron avait précédemment critiqué l’ENA pour avoir accueilli moins d’étudiants issus de la classe ouvrière qu’à la fin du siècle dernier, même si l’école est en théorie ouverte à tous.
En février, Macron a déclaré que 1000 places seraient créées dans deux nouveaux programmes pour préparer les étudiants issus de milieux défavorisés à postuler Franceles meilleurs collèges.
Il a déclaré que “l’ascenseur social” en France – le processus par lequel des personnes issues de milieux plus pauvres accèdent à des postes de premier plan – “fonctionne moins bien qu’il y a 50 ans”.
Des études montrent que l’admission des étudiants de l’ENA est dominée par les enfants de familles riches et professionnelles.
«Parmi les problèmes vitaux de la France, il y en a un dont vous êtes conscient chaque jour: c’est la fracture absolue entre la base de la société – les travailleurs, les retraités, les chômeurs, les jeunes, les étudiants – et les élite supposée », a déclaré à la France François Bayrou, proche allié politique de Macron Inter radio jeudi.
L’école a été créée en 1945 lorsque la France a dû reconstruire sa fonction publique, dont une partie avait collaboré avec les occupants nazis de la France pendant la Seconde Guerre mondiale.
Il a réussi dans un premier temps à ouvrir la vaste administration publique à des personnes issues de différents milieux, plutôt qu’à l’ancienne aristocratie qui avait traditionnellement dominé l’État français.
Son succès dans la production d’administrateurs publics hautement qualifiés a cependant engendré des institutions imitatrices dans d’autres pays, y compris la Russie.