Le nouveau patron du Celtic Postecoglou salue les réalisations “spéciales” au Japon – FRANCE 24

Publié le: Modifié:

Tokyo (AFP)

L’entraîneur entrant du Celtic, Ange Postecoglou, a déclaré vendredi qu’il avait “créé quelque chose de spécial” avec le Japonais Yokohama F. Marinos mais qu’il ne pouvait pas refuser une “énorme opportunité” avec les géants écossais.

L’ancien patron de l’Australie a été nommé manager du Celtic jeudi, en remplacement de Neil Lennon qui a démissionné en février.

La nomination de l’Australien de 55 ans a été accueillie avec perplexité dans certains milieux, les fans du Celtic se précipitant pour en savoir plus sur un manager pratiquement inconnu en Europe.

Postecoglou a guidé l’Australie vers son premier titre de Coupe d’Asie en 2015 et a remporté des championnats nationaux au Japon et dans son pays d’origine.

Il a remporté la J-League avec Marinos en 2019 après avoir déménagé au Japon l’année précédente, et il s’est dit satisfait de ses réalisations après avoir signé vendredi.

“Nous avons créé quelque chose de spécial au club de football. Je leur parle constamment de créer un peu d’héritage pour eux-mêmes”, a déclaré Postecoglou lors d’une conférence de presse en ligne.

“J’ai pris une décision. C’était une décision difficile parce que j’ai adoré mon séjour ici, mais c’était une formidable opportunité devant moi et j’aurai tout le temps d’en parler”, a-t-il ajouté.

Marinos a remporté le titre japonais en jouant un football agressif et rapide, terminant à six points de ses rivaux les plus proches en 2019. Ils ont terminé neuvième en 2020.

“Quand j’ai commencé ici, j’avais une vision de la façon dont je voulais que le club ne joue pas seulement au football, mais soit perçu de l’extérieur par d’autres personnes”, a déclaré Postecoglou.

“Les gens qui regardent Marinos savent maintenant à quoi s’attendre en termes de football, savent que nous ne changerons pas notre approche, que nous croyons en quelque chose en tant que club de football. Je pense que c’était la chose la plus importante pour moi.”

En Ecosse, Postecoglou sera chargé de restaurer la suprématie du Celtic sur les Rangers qui, sous la direction du grand Liverpool Steven Gerrard, ont remporté le titre avec 25 points d’avance sur leurs amers rivaux de Glasgow.

Mais l’Australien est convaincu qu’il a les références nécessaires, ayant conduit Marinos à leur premier titre de champion en 15 ans.

“Cela n’a pas été facile pour les joueurs, car je les ai mis au défi de jouer d’une certaine manière, ce qui est très difficile”, a-t-il déclaré.

“Mais chacun d’entre eux voulait juste apprendre, voulait s’améliorer, était prêt à prendre des risques sachant que si des erreurs étaient commises, j’en assumerais la responsabilité.”

La nomination de Postecoglou met fin à une longue saga pour le Celtic, qui souhaitait embaucher l’ancien manager de Bournemouth, Eddie Howe.

Cependant, les pourparlers ont été rompus avec l’Anglais fin mai.

Postecoglou arrivera avec le Celtic en pleine transition.

Le directeur général Peter Lawwell se retire après près de deux décennies, et le capitaine Scott Brown part après 14 ans pour un rôle d’entraîneur de joueurs à Aberdeen.