Le marketing numérique à l’époque de Covid: quel avenir pour les PME?

Près de 70% des PME ont mis en place des outils de communication numérique, mais cela ne suffit pas

Quelles nouvelles frontières pour les PME avec le marketing digital à l’époque de Covid? Aipem et Quaeris, ces dernières semaines, ont voulu répondre à cette question en enquêtant sur l’état des PME dans le Nord-Est au milieu de l’ère Covid. Les résultats seront présentés lors d’un événement numérique exclusif ouvert à la presse et au public spécialisé qui sera mis en ligne le jeudi 8 avril à 11h30 ici.

La recherche a interrogé un large échantillon de plus de 7 000 entreprises du Nord-Est réparties en six macro-secteurs: ameublement, habillement, construction, ingénierie, services, agroalimentaire.

Une année entière de mesures anti-Covid a fait comprendre aux entreprises qu’il est nécessaire de revoir leurs stratégies d’approche du marché en utilisant la culture et les technologies du marketing digital pour repenser en profondeur leur modèle économique.

L’annulation des foires, des événements et le blocage des déplacements ont pesé sur l’activité de 62% des réalités consultées, les poussant à chercher de nouvelles voies: sur quelles solutions s’appuyaient-elles? Quels projets ont-ils pour aborder un marché que Covid a radicalement changé?

La lecture complète des résultats de la recherche, qui seront présentés lors de l’événement en ligne, nous permet d’élaborer la nouvelle carte comportementale de nos PME. De manière générale, la nécessité de recourir de plus en plus rapidement aux activités de marketing digital apparaît clairement, comme l’affirme 85,8% de l’échantillon interrogé. De nombreuses entreprises ont déjà eu des expériences intéressantes constatant qu’avec des activités commerciales réalisées en mode virtuel à distance, des résultats positifs sont obtenus même au-delà des attentes, permettant des économies organisationnelles, du temps et de l’argent, tout en conservant l’empathie des rencontres en face à face.

Malgré ces preuves, le nombre de PME qui se déclarent non préparées à utiliser des technologies capables de répondre à un marché en évolution reste élevé: 39,4%.

«Nous voulions comprendre le niveau de préparation et de préparation des PME à la préparation de stratégies marketing innovantes – il a déclaré Paolo Molinaro, PDG d’Aipem – car grâce à Covid, le marché mondial est définitivement devenu numérique et, pour nos entreprises, cela peut représenter l’ouverture de vastes espaces d’expansion potentielle. “

Les résultats de l’étude montrent que Covid a affecté négativement les budgets de 44,5% des entreprises interrogées, déplaçant fortement l’axe de l’activité commerciale vers le numérique, un domaine auquel de nombreuses entreprises se sentent cependant peu ou pas du tout préparées. Un réalignement technologique et culturel des entreprises est donc urgent. Aussi pour cette raison, la recherche sera mise à la disposition de toutes les entreprises participant à l’enquête, de la presse et des associations professionnelles du Nord-Est, telles que: Clusters, Associations d’entreprises, Consortiums industriels, Districts, etc.