Le géant de l’énergie Total remporte le soutien des actionnaires pour les objectifs climatiques – FRANCE 24

Publié le:

Paris (AFP)

Total, l’une des plus grandes entreprises énergétiques mondiales, a remporté vendredi le soutien quasi unanime des actionnaires pour ses objectifs à long terme de lutte contre le changement climatique.

Seule une infime minorité s’est rebellée contre les projets de la société française lors d’une assemblée générale, affirmant qu’elle n’avait pas répondu aux besoins pour lutter contre le réchauffement climatique.

La résolution non contraignante de la direction, qui a suivi des mouvements similaires chez les pairs du secteur de l’énergie Chevron, ExxonMobil et Shell, a obtenu un soutien de 91,88% lors de l’assemblée.

Les engagements de Total incluent l’atteinte de zéro émission nette dans ses activités mondiales d’ici 2050, ainsi que pour l’ensemble de ses clients en Europe.

Les actionnaires avaient reconnu «un processus de transformation véritable et sincère» et avaient soutenu «une stratégie audacieuse et exigeante», a déclaré le président Patrick Pouyanne, qui a également obtenu l’approbation d’un mandat renouvelé pour lui-même à la tête de la société.

Les ONG ont été déçues, ayant annoncé avant l’assemblée qu’elles espéraient que 15 pour cent des actionnaires appelleraient la direction sur leurs objectifs jugés trop modestes, tout comme d’autres investisseurs.

A l’approche du rassemblement, la société de gestion d’actifs Meeschaert AM avait exhorté Total à s’abstenir de tout nouveau forage pétrolier et gazier, faisant écho à l’appel lancé par l’Agence internationale de l’énergie à tous les géants de l’énergie.

Pouyanne a rejeté l’appel vendredi, affirmant que “les solutions radicales ne sont pas la réponse” et rappelant à son auditoire que “80% de notre économie fonctionne aux énergies fossiles”.

Le fonds néerlandais ACTIAM a quant à lui déclaré que la stratégie d’émissions de Total “échoue car on ne sait toujours pas comment elle atteindra ses objectifs étant donné son rythme actuel de production de combustibles fossiles et ses investissements qui dépassent encore largement ceux des énergies renouvelables”.

Onze investisseurs lors de la réunion de l’année dernière ont présenté une motion pour des objectifs climatiques plus ambitieux – incitant Pouyanne à faire des remarques sur “ceux qui agissent comme des militants, pas comme des actionnaires” – mais ont tout de même remporté près de 17% des voix à l’époque.

Lors de la réunion de vendredi, Total a également obtenu un soutien à 99% pour une motion visant à changer son nom en TotalEnergies.