Le Français Arquus dévoile Scarabée, un véhicule blindé hybride qui se déplace comme un crabe – DefenceNews.com

PARIS – Le constructeur français Arquus a déclaré que son véhicule blindé Scarabée avait quitté la phase de développement et était prêt pour le marché mondial.

Lors d’une conférence de presse le 10 mars, le PDG Emmanuel Levacher a décrit le trajet comme «non plus simplement un joli prototype, mais le premier véhicule blindé véritablement hybride au monde».

Arquus, anciennement Renault Trucks Defense, fournit 90% des véhicules à roues de l’armée française et est l’un des trois partenaires, avec Nexter et Thales, développant les véhicules blindés Griffon et Jaguar qui sont la pierre angulaire du programme de modernisation Scorpion de l’armée française. .

Levacher a précisé qu’un certain nombre de clients potentiels «ont déjà manifesté leur intérêt» pour la Scarabée, le produit «phare» de l’entreprise développé sur ses propres fonds, sans toutefois préciser qui ils étaient. «Ce que nous recherchons, ce sont quelques clients« ambassadeurs »et, espérons-le, parmi eux, l’armée française», a-t-il déclaré.

Arquus compte actuellement 60 clients à l’exportation, dont le Département de la Défense des États-Unis, qui a acheté 62 véhicules blindés de transport de troupes Bastion, et l’Armée canadienne, qui a acheté 1 672 camions du système de véhicules de soutien moyen.

Les roues arrière de la Scarabée offrent une direction indépendante, ce qui lui permet non seulement d’effectuer des demi-tours très serrés (11 m ou 36 pieds) mais, comme l’essieu arrière peut être maintenu parallèle à l’avant dans un virage, il peut se déplacer simultanément. en avant et sur le côté comme un crabe.

Cette capacité unique signifie que le véhicule peut sauter de la couverture et revenir sans avoir à manœuvrer et peut également continuer à faire face à l’ennemi tout en se déplaçant latéralement, selon le fabricant.

Christian Jacques, directeur de l’innovation chez Arquus, a déclaré que les commentaires de leurs clients de l’armée indiquent que «l’énergie, la survivabilité et la robotisation» sont les domaines à développer à l’avenir. «Les véhicules sont équipés de systèmes de plus en plus énergivores et en parallèle, il est vital que nous réduisions notre utilisation des énergies fossiles», a-t-il fait remarquer.

Il a également révélé que la société prépare une version hybride du Griffon pour l’année prochaine.

M. Levacher a déclaré que l’ambition de l’entreprise était d’atteindre un chiffre d’affaires annuel de 1 milliard d’euros (1,19 milliard de dollars) d’ici 2030, «ce qui est la taille critique pour nous permettre de financer notre innovation». La société ne révèle pas de données de chiffre d’affaires précises car elle fait partie du groupe Volvo, mais Levacher a déclaré qu’ils étaient de l’ordre de 600 millions d’euros, soit 715,2 millions de dollars.