LE CRÉMINO : “IL A PERDU UNE ANNÉE DE DÉVELOPPEMENT” – 9 colonnes

La Russie passe également sa première année de Covid. Dans le plus grand pays du monde, le nouveau coronavirus a frappé fort, provoquant plus de quatre millions 330 000 infections dont près de 90 000 se sont avérées fatales. Interviewé par Tass à l’occasion de ce tragique anniversaire, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré que la pandémie avait privé la Russie et d’autres pays d’une année de développement, et s’est dit confiant que la Russie se redresserait en peu de temps. La pandémie nous a privés, moi et nous tous, d’une année de développement”, a déclaré M. Peskov, “Malheureusement, l’épidémie a ralenti le développement de notre pays et de tous les pays du monde, et à l’avenir, nous devrons compenser et rattraper notre retard”, a-t-il ajouté. Le porte-parole du Kremlin a également évoqué son affaire personnelle, expliquant que la maladie l’avait “privé de trois semaines”, une période, a déclaré M. Peskov, “que je n’aurais jamais voulu vivre”. Mais plus généralement, pendant les périodes où il ne devait pas rester en isolement, “la pandémie”, raconte M. Peskov, “m’a probablement donné un peu plus de temps pour être avec ma famille et mes enfants, et c’est bien ainsi. Suite à l’infection, le porte-parole du Kremlin a expliqué qu’il avait développé une immunité au Covid-19. “Malheureusement”, a ajouté M. Peskov, “personne ne sait encore combien de temps cette immunité va durer, mais nous allons étudier la question. (10 MAR – deg)

(© 9Colonne – citer la source)