L’ancien vice-ministre du Développement économique Antonio Catricalà retrouvé mort à son domicile : hypothèse du suicide – Thesocialpost.it

Il a été retrouvé mort à son domicile dans la capitale. Antonio Catricalà, ancien vice-ministre du développement économique du gouvernement Lotta. Catricalà avait 69 ans : aucune déclaration n’a encore été faite par les autorités ou par sa famille sur la cause de sa mort, bien que pour l’instant certaines hypothèses fassent état d’un suicide.

Antonio Catricalà a été ministre du 2 mai 2013 au 22 février 2014. Il était un avocat, un dirigeant public, un magistrat et un homme politique italien.

Antonio Catricalà : carrière et études de l’ancien vice-ministre

Catricalà était un important professeur d’université : il enseignait le droit privé à l’Université de Rome à Tor Vergata et a publié le livre L’esame di diritto civile, contenant tout ce qui faisait partie des leçons de son cours de préparation au concours de la magistrature.

Catricalà n’a jamais eu de cartes de membre de parti : sa participation à la vie politique l’a toujours vu sous les traits d’un technicien, et en 2014 il était également candidat au poste de juge de la Cour constitutionnelle, candidature ensuite retirée lors du vote.

Ces dernières années, il a également exercé les activités suivantes Président de l’OAM (Organisme pour la gestion des listes d’agents en activité financière des courtiers en crédit) et président de Aeroporti di Roma Spa.

Il a reçu plusieurs distinctions officielles : en 2003, il a été nommé Chevalier de la Grand-Croix de l’Ordre du Mérite de la République italienne et en 2005, il a été nommé citoyen d’honneur de Chiaravalle Centrale.

Antonio Catricalà mort : on parle de suicide

Selon certaines sources, il s’agirait d’un suicide : Catricalà, encore au milieu de ses activités professionnelles, se serait tiré une balle dans la tête. Cet élément reste toutefois à confirmer : la police et la police scientifique se sont immédiatement rendues sur place.

Catricalà avait obtenu sa dernière mission prestigieuse le 18 février dernier : il était en effet nommé Président de l’Institut des Grandes Infrastructures (Igi).

Décès de Catricalà : les condoléances du Président Casellati

Elisabetta Casellati, présidente du Sénat, a fait une déclaration sur le décès de l’ancien vice-ministre, comme le rapporte TgCom24 : “J’ai appris en cet instant que malheureusement “Antonio Catricala” qui a tenu des rôles institutionnels très importants en tant qu’avocat, magistrat du Conseil d’État, exécutif et aussi homme politique italien est décédé.”

Pour lui a été observé un minute de silence …et les condoléances de toute la salle d’audience.”Je voudrais observer une minute de silence pour lui. En mon nom personnel et au nom de toute l’Assemblée, j’adresse mes condoléances et ma sympathie à sa famille. Malheureusement, ce n’est pas une belle journée.”