L’Allemagne et la France font l’éloge de la solidarité européenne contre le COVID | DW | 26.04.2021 – DW (anglais)

La solidarité financière face à la pandémie de coronavirus est “juste et essentielle”, ont déclaré lundi le président allemand Frank-Walter Steinmeier et son homologue français, Emmanuel Macron.

Leur rencontre à l’Elysée à Paris a eu lieu deux jours après que Steinmeier a signé un fonds de redressement européen de 750 milliards d’euros (906 milliards de dollars).

Macron a salué le mouvement de l’Allemagne vers le plan de relance «historique» de plusieurs milliards.

Les deux ont également salué l’unité européenne dans la lutte contre la pandémie de coronavirus.

“L’Europe n’a besoin de rien de plus urgent qu’un signe d’un nouveau départ”, a déclaré Steinmeier.

«L’avenir de l’Europe»

Macron et Steinmeier ont également exprimé leurs espoirs d’une conférence européenne dirigée par les citoyens prévue en mai.

“Nous avons besoin non seulement d’un compte conjoint bien garni, mais nous avons besoin d’une idée européenne, une idée européenne unificatrice”, a déclaré Steinmeier, ajoutant qu’une telle initiative “ne se passerait pas sans les citoyens européens”.

Surnommée la “Conférence sur l’avenir de l’Europe”, la Commission européenne a pour objectif de discuter d’éventuelles réformes avec les citoyens.

Qu’est-ce que le fonds de relance de l’UE?

L’année dernière, l’UE a convenu que le bloc emprunterait des centaines de milliards pour l’aider à se remettre des dommages économiques causés par la pandémie.

Les États membres de l’UE doivent présenter au bloc leurs propres propositions sur la manière dont ils prévoient d’utiliser les fonds. Lundi, Macron et Steinmeier ont déclaré que les ministres des Finances français et allemand annonceraient bientôt leurs propositions de relance européenne.

Le bloc peut ensuite approuver les fonds sur la base d’une évaluation de la Commission européenne.

Les gouvernements de l’UE peuvent demander jusqu’à 13% d’avance sur les fonds pour leurs plans de relance.

fb / dj (AFP, dpa, EFE)