La Russie enregistre le premier vaccin Covid pour les animaux au monde – FRANCE 24

Publié le:

Moscou (AFP)

La Russie a annoncé mercredi qu’elle avait enregistré ce qu’elle disait être le premier vaccin contre le coronavirus au monde pour les animaux, décrivant cette étape comme importante pour perturber les mutations.

Il a déclaré que la production de masse du vaccin pourrait commencer en avril.

L’agence de surveillance agricole Rosselkhoznadzor a déclaré dans un communiqué que le vaccin appelé Carnivak-Cov avait été testé début octobre sur des chiens, des chats, des visons, des renards et d’autres animaux et s’était avéré efficace.

“Tous les animaux de test qui ont été vaccinés ont développé des anticorps contre le coronavirus dans 100% des cas”, a déclaré Konstantin Savenkov, directeur adjoint de Rosselkhoznadzor.

«C’est le premier et le seul produit au monde pour prévenir le Covid-19 chez les animaux», a-t-il déclaré.

Rosselkhoznadzor a déclaré que le développement de son vaccin aiderait à prévenir les mutations chez les animaux et a cité la décision du Danemark d’abattre 15 millions de visons l’année dernière après que certains se soient avérés porteurs d’une variante du virus muté.

“L’utilisation du vaccin, selon les scientifiques russes, peut empêcher le développement de mutations virales”, indique le communiqué.

L’agence a ajouté que les établissements d’élevage et les entreprises privées de pays comme la Grèce, la Pologne, l’Autriche, les États-Unis, le Canada et Singapour avaient exprimé leur intérêt pour Carnivak-Cov.

Les responsables militaires de la deuxième ville de Russie, Saint-Pétersbourg, ont annoncé plus tôt cette semaine que les chiens de l’armée subiraient une vaccination obligatoire avant d’être déployés dans les aéroports et de participer aux commémorations nationales de la Seconde Guerre mondiale en mai.

La Russie a fortement promu son vaccin contre le coronavirus parrainé par l’État à l’étranger, mais il a été accueilli avec scepticisme en Occident et même par beaucoup en Russie.

Les responsables ont enregistré le vaccin Spoutnik V en août dernier, avant les essais cliniques à grande échelle, suscitant l’inquiétude de nombreux experts sur le processus accéléré. Il a depuis enregistré deux autres vaccins.

Le principal journal médical The Lancet a depuis confirmé que Sputnik V était sûr et efficace à plus de 90%.

Moscou a demandé au régulateur européen des médicaments d’obtenir l’approbation de l’utilisation de Spoutnik V dans le bloc des 27 pays, mais attend toujours une réponse.