La MetroCity prête à relever le défi de la revitalisation du développement territorial – ReggioToday

L’organisation stratégique de la Ville Métropolitaine, la gouvernance des secteurs d’intérêt principal, la relation synergique entre le leadership politique et administratif, les activités nécessaires à initier ou à mettre en œuvre pour saisir avec profit les opportunités offertes par les outils de développement tels que le Plan de relance, le Plan pour le Sud, l’UE Next Generation, et les différents plans d’investissement de l’UE, dans le but de construire des infrastructures, d’organiser les meilleurs services et de soutenir concrètement le tissu socio-économique du territoire.

Ce sont les objectifs stratégiques au centre de la longue réunion qui s’est tenue aujourd’hui au Palazzo Alvaro en présence du maire métropolitain Giuseppe Falcomatà, de l’adjoint au maire chargé du personnel Armando Neri, du directeur général Umberto Nucara, des conseillers délégués et des responsables de tous les secteurs de l’institution.

Une rencontre d’adresse qui a servi à faire le point sur les objectifs stratégiques poursuivis par la Ville Métropolitaine, “un organisme jeune, le dernier né dans l’ordre chronologique sur le territoire national”, mais “avec un grand potentiel de croissance”, en termes de planification surtout, dans le rapport avec le territoire, avec les communes et avec les organismes supérieurs, dans la conception de différentes lignes d’action qui profiteront, déjà dans les prochains mois, d’importants et nouveaux instruments financiers, capables de constituer une valeur ajoutée décisive, essentielle pour la relance du développement socio-économique sur tout le territoire métropolitain.

“Nous vivons une phase vraiment importante, non seulement pour la vie de l’institution mais surtout pour la santé socio-économique de notre communauté. La sortie de la phase pandémique sera fondamentale et sera le paramètre de croissance sur lequel le développement de notre territoire sera mesuré dans les prochaines années – a expliqué le maire métropolitain Giuseppe Falcomatà – pour cette raison il est essentiel que la ville métropolitaine soit prête à relever les défis qui nous attendent.

En partant de l’organisation des secteurs et de la relation entre la direction politique et l’appareil administratif, qui a la tâche fondamentale de traduire en actes la vision du développement que les citoyens attendent. C’est pour cette raison – a ajouté le premier citoyen – que j’ai voulu organiser la rencontre d’aujourd’hui, en adressant un discours choral aux différents composants de la machine administrative, tous aussi importants les uns que les autres pour le résultat global, dans le but d’entamer rapidement et de rentabiliser la comparaison avec les responsables politiques, les conseillers, qui travailleront sur des objectifs communs.

Notre ville a récemment fait partie de l’élite des capitales européennes avec son entrée dans Eurocities, la plus grande et la plus autorisée des organisations européennes qui rassemble les municipalités historiques et les plus vertueuses de notre continent. Un excellent présage – a conclu le maire – qui nous offre la dimension de l’énorme potentiel et des perspectives de développement sur lesquels nous travaillons. Des objectifs qui ne peuvent toutefois être atteints que si la vision globale est claire et si le travail d’équipe prévaut dans la relation entre les acteurs politiques et les gestionnaires administratifs”.

Sur les mêmes notes les considérations exprimées en marge de la réunion par l’adjoint au maire métropolitain Armando Neri, qui en s’adressant à ses collègues conseillers et aux cadres de l’Institution a mis en évidence “l’approche la plus correcte pour une méthode de travail qui fait partie de la collaboration et de la comparaison profitable, également entre des points de vue différents mais complémentaires, entre la direction politique et la direction administrative”.

“C’est à nous – a expliqué Neri – de décider des modalités et des temps de notre engagement. Chacun de nous peut s’arrêter et faire ses devoirs ou décider d’aller plus loin, dans le but de laisser son empreinte sur les processus de développement, d’affecter profondément et définitivement l’avenir de notre territoire, en construisant aujourd’hui, à travers un travail choral dur et minutieux, ce que sera le développement de cette terre dans les années à venir. Nous avons à notre disposition une série d’instruments financiers qu’il faut savoir utiliser de la meilleure façon possible.

L’entrée de notre ville métropolitaine dans Eurocities nous donne la dimension de ces défis. De ce point de vue, la phase post-pandémique peut être considérée comme une opportunité. Mais ce sera une opportunité seulement si chacun d’entre nous, conscient de son rôle, sera capable de suivre les objectifs généraux et l’activité de service envers notre communauté”.