6 décembre 2020
La junte malienne libère le président Keita

La junte malienne libère le président Keita

L’ancien président malien Ibrahim Boubacar Keita est rentré chez lui jeudi après avoir été détenu pendant 10 jours par la junte militaire au pouvoir qui a organisé un coup d’Etat la semaine dernière, a déclaré un membre de sa famille.

Keita a été arrêté le 18 août par un groupe d’officiers militaires. Plus tard dans la nuit, il a démissionné de son poste de président.

Les dirigeants de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont dénoncé le renversement d’un dirigeant élu et ont imposé des sanctions au Mali, en fermant les frontières, en interrompant les flux financiers et en menaçant de nouvelles sanctions.

La junte, qui se nomme Comité national pour le salut du peuple, propose de rester au pouvoir pendant trois ans. Jeudi, elle a publié un décret qui instaure “une autorité provisoire et jette les bases d’un État de droit”. Il affirme que la loi est nécessaire compte tenu de la dissolution de l’Assemblée nationale et du gouvernement.