La Grande-Bretagne et l’Italie terminent l’Euro avec un signe d’intention olympique – FRANCE 24

Publié le:

Budapest (AFP)

La Grande-Bretagne a terminé dimanche les Championnats d’Europe en tête du tableau des médailles, signe clair de son intention avant les Jeux olympiques, le nageur vedette Adam Peaty remportant quatre médailles d’or.

Peaty avait déjà remporté le 50m et le 100m brasse en plus de faire partie de l’équipe du relais mixte 4x100m quatre nages.

Dimanche, il a ajouté une médaille d’or au relais 4x100m quatre nages à sa collction avec la Grande-Bretagne se terminant avec 11 au total.

“Je suis tellement fatiguée, je veux juste rentrer à la maison”, a déclaré Peaty à deux mois des Jeux de Tokyo.

«Il y a eu beaucoup de courses pour moi cette semaine, donc je dois chercher comment je peux récupérer mieux et plus vite pour les Jeux olympiques.

“Mais je suis très heureux, nous avons l’air très forts, nous avons une grande équipe et une excellente équipe de soutien derrière nous, donc nous ne pouvons que très bien performer.”

La Grande-Bretagne a terminé avec 26 médailles au total tandis que l’Italie en a remporté 27, dont cinq en or.

Trois d’entre eux sont survenus le dernier jour de dimanche.

Simona Quadarella a remporté le 400 m nage libre pour ajouter à son triple 400-800-1500 m des championnats 2018 à Glasgow.

Margherita Panziera a remporté la victoire au 200 m dos tandis que Benedetta Pilato, 16 ans, a remporté la victoire au 50 m brasse, un jour après avoir établi un nouveau record du monde dans l’épreuve.

La Russie a remporté 22 médailles, dont neuf en or, dont la dernière a été décernée par Ilya Borodin, 18 ans, au 400 m quatre nages.

Kristof Milak a de nouveau ravi le public.

Après avoir remporté le 200m papillon mercredi en battant son plus proche rival de trois secondes, le Hongrois a ajouté le titre du 100m dimanche.

Le joueur de 21 ans a réussi un temps de 50,18 secondes pour un record du Championnat d’Europe et la quatrième meilleure performance de tous les temps.

Seuls trois hommes ont nagé plus vite sur la distance et tous sous la barre des 50 secondes – Caeleb Dressel, Michael Phelps, dont Milak a remporté le record du monde sur 200 m en 2019, et Milorad Cavic.

“J’ai réussi à affronter les gars en Europe, maintenant il y a encore un affrontement cet été”, a déclaré Milak.

“C’est ce à quoi je me prépare et j’espère que je serai d’humeur compétition à Tokyo car aujourd’hui je n’ai ressenti aucune excitation.”

Podiums du dimanche

Femmes

50m papillon

1. Ranomi Kromowidjojo (NED) 25h30, 2. Melanie Henique (FRA) 25.46, 3. Emilie Beckmann (DEN) 25.59

50 m brasse

1. Benedetta Pilato (ITA) 29.35, 2. Ida Hulkko (FIN) 30.19, 3. Yuliya Efimova (RUS) 30.22

200 m dos

1. Margherita Panziera (ITA) 2: 06.08, 2. Cassie Wild (GBR) 2: 07.74, 3. Katalin Burian (HUN) 2: 07.87

400 m nage libre

1. Simona Quadarella (ITA) 4: 04.66, 2. Anna Egorova (RUS) 4: 06.05, 3. Boglarka Kapas (HUN) 4: 06.90

Relais 4x100m quatre nages

1. Grande-Bretagne 3: 54.01, 2. Russie 3: 56.25, 3. Italie 3: 56.30

Hommes

50 m nage libre

1. Ari-Pekka Liukkonen (FIN) 21.61, 2. Benjamin Proud (GBR) 21.69, 3. Kristian Gkolomeev (GRE) 21.73

100m papillon

1. Kristof Milak (HUN) 50.18, 2. Josif Miladinov (BUL) 50.93, 3. James Guy (GBR) 50.99

400 m quatre nages

1. Ilya Borodin (RUS) 4: 10.02, 2. Alberto Razzetti (ITA) 4: 11.17, 3. Max Litchfield (GBR) 4: 11.56

Relais 4x100m quatre nages

1. Grande-Bretagne 3: 28,59, 2. Russie 3: 29,50, 3. Italie 3: 29,93