La France va imposer une quarantaine de 10 jours aux voyageurs en provenance d’Inde au milieu de la flambée du COVID-19 – Republic TV

La France imposera une quarantaine de 10 jours aux voyageurs arrivant d’Inde dans les prochains jours pour empêcher la propagation du COVID-19, a déclaré le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal le 21 avril. la suspension des vols en provenance du Brésil pour protéger la nation européenne de la variante P1 ou brésilienne du nouveau coronavirus. Il a également annoncé des quarantaines pour les passagers d’Argentine, du Chili et d’Afrique du Sud.

“Pour certains pays où la situation sanitaire est très grave et préoccupante en particulier, nous resserrerons à nouveau les vis”, a déclaré Attal à l’issue d’un conseil des ministres sur la riposte à la pandémie.

“L’Inde sera ajoutée à cette liste”, a-t-il dit, avant d’ajouter que les détails complets des restrictions de voyage seront dévoilés dans les prochains jours.

La deuxième vague de COVID-19 a resserré son emprise sur l’Inde, en particulier ces derniers jours, le gouvernement enregistrant une augmentation record du nombre de cas, même après le lancement de la campagne de vaccination. En outre, il y a une inquiétude supplémentaire concernant la souche “ double mutant ” du coronavirus qui est également découverte en Inde. Le 21 avril, le Conseil indien de la recherche médicale a également révélé que le vaccin COVID-19 développé localement, Covaxin neutralise la souche “ double mutante ” inquiétante du SRAS-CoV-2 et d’autres variantes.

COVID-19 en Inde

L’Inde continue d’enregistrer une hausse des nouvelles infections à coronavirus. Au cours des trois derniers jours, le pays a enregistré un excès de deux infections lakh COVID-19 et plus de 1000 décès par jour. Au 21 avril, au cours des dernières 24 heures, l’Inde a de nouveau enregistré le plus grand pic avec plus de 2000 décès et 295 041 nouveaux cas de COVID-19. Le décompte total est maintenant poussé à plus de 15,6 millions alors que le gouvernement donne un signe de tête à la vaccination pour tous les plus de 18 ans. La décision est intervenue après que le Premier ministre Narendra Modi a tenu une série de réunions d’examen avec la fraternité médicale et les fabricants de produits pharmaceutiques au cours du aggravation de la situation du COVID-19 dans le pays et campagne de vaccination en cours plus tôt dans la journée.

Crédits image: AP