La France va évacuer une centaine de patients du Covid-19 de Paris – The Straits Times

PARIS (AFP) – Le gouvernement français a annoncé dimanche 14 mars qu’il envisageait d’évacuer cette semaine une centaine de patients atteints de la maladie Covid-19 des services de réanimation de la région parisienne, les hôpitaux ayant du mal à faire face à l’augmentation du nombre de cas.

Grâce à ces transferts, les autorités espèrent éviter un nouveau confinement pour les quelque 12 millions d’habitants de la capitale et de ses environs, alors qu’elles s’efforcent d’intensifier une campagne de vaccination qui a démarré lentement.

“D’ici la fin de la semaine, probablement une centaine de patients auront été évacués de la région Île-de-France”, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l’aéroport d’Orly, où deux patients – âgés de 33 et 70 ans – ont été transportés par avion vers la ville de Bordeaux, dans le sud-ouest du pays.

Plus tard dans la semaine, deux trains spécialement équipés transféreront “plusieurs dizaines de patients vers des régions aujourd’hui moins sollicitées” par la pandémie, a ajouté M. Attal.

A la question de savoir si Paris éviterait un nouveau confinement, M. Attal a répondu que “nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour ne pas avoir à prendre des mesures plus difficiles, plus restrictives”. Cependant, “nous prendrons toujours les décisions qui s’imposent”.

Le gouvernement a déjà ordonné des fermetures pour le week-end dans le nord du Pas-de-Calais – où les transferts des patients de Covid-19 vers des hôpitaux moins encombrés ont commencé au début du mois – et dans la région méditerranéenne autour de Nice.

Sur les près de 4 100 patients sous Covid-19 actuellement en soins intensifs dans le pays, environ 1 100 se trouvent dans des hôpitaux de la région parisienne.

Le couvre-feu de 18 heures reste en vigueur dans toute la France, et les restaurants, cafés, cinémas, théâtres et grands centres commerciaux sont fermés, mais le nombre quotidien moyen de nouveaux cas de Covid-19 a continué à augmenter régulièrement ces dernières semaines.

Samedi, l’agence française de santé publique a signalé près de 30 000 nouveaux cas au cours des 24 heures précédentes et 174 décès, ce qui porte le nombre total de morts en France à 90 315.