La France suspend tous les vols du Brésil au-dessus des craintes de la variante Covid-19 – FRANCE 24 Français

Publié le:

La France suspend tous les vols à destination et en provenance du Brésil pour freiner la propagation d’une nouvelle variante de Covid-19 trouvée dans le pays sud-américain, a déclaré mardi le Premier ministre Jean Castex.

Les experts disent que la variante brésilienne, connue sous le nom de P1, est particulièrement virulente et en partie à blâmer pour une forte augmentation du nombre de décès par coronavirus dans le pays en mars.

“Nous avons observé que la situation s’aggrave et c’est pourquoi nous avons décidé de suspendre tous les vols entre le Brésil et la France jusqu’à nouvel ordre”, a déclaré Castex au parlement.

Le Premier ministre a noté que les voyageurs en provenance du Brésil devaient déjà subir un test négatif pour Covid-19 avant leur départ et à leur arrivée en France, ainsi qu’une mise en quarantaine pendant 10 jours. Mais le gouvernement fait également face à des appels croissants d’experts de la santé pour une suspension de vol afin de limiter davantage la propagation potentielle.

Il y a un mois, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a déclaré qu’environ 6% des cas de Covid-19 en France provenaient des variantes les plus contagieuses trouvées pour la première fois au Brésil et en Afrique du Sud.

La France a enregistré 5,1 millions de cas de coronavirus depuis le début de la pandémie, le nombre le plus élevé d’Europe, et a vu plus de 99000 personnes mourir dans la pandémie. Le pays est aux prises avec une autre vague d’infections à coronavirus et d’hospitalisations qui met à rude épreuve les hôpitaux à Paris et ailleurs.

Le président brésilien Jair Bolsonaro a défié les conseils d’experts sur la maîtrise de la pandémie, critiquant les verrouillages, les masques faciaux et les vaccins, mais il fait face à une pression croissante pour mettre la situation sous contrôle au milieu d’une nouvelle flambée brutale du virus.

Le bilan des morts du Covid-19 au Brésil est le plus élevé au monde après les États-Unis et l’Inde.

(FRANCE 24 avec AFP, AP et REUTERS)