La France restreint les voyages à partir de 4 pays pour limiter les variantes – Toronto Star

PARIS – La France impose des restrictions d’entrée aux voyageurs de quatre pays – l’Argentine, le Chili, l’Afrique du Sud et le Brésil – dans l’espoir d’éloigner les variantes de coronavirus particulièrement contagieuses, a annoncé le gouvernement.

Les restrictions incluent des quarantaines obligatoires de 10 jours avec contrôles de police pour s’assurer que les personnes arrivant en France respectent l’exigence. Les voyageurs des quatre pays seront limités aux ressortissants français et leurs familles, aux citoyens de l’UE et aux autres personnes ayant un domicile permanent en France.

La France avait précédemment suspendu tous les vols en provenance du Brésil. La suspension sera levée samedi prochain, après 10 jours, et les nouvelles restrictions seront «progressivement» mises en place d’ici là, a indiqué le gouvernement. La suspension des vols pour le Brésil sera levée, suivie de «mesures drastiques» pour entrer en France depuis les quatre pays, plus le territoire français de la Guyane, a déclaré le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Les quatre pays «sont les plus dangereux au regard du nombre de variantes qui existent et de l’évolution de la pandémie dans ces pays», a déclaré samedi Le Drian sur la chaîne de télévision France 3.

La liste des pays soumis à des contrôles frontaliers plus stricts pourrait être allongée, a-t-il déclaré.

En vertu des nouvelles restrictions, les voyageurs doivent fournir une adresse à laquelle ils prévoient d’observer la période de détention de 10 jours et la police effectuera des visites et infligera une amende à ceux qui sont en infraction, a déclaré le gouvernement.

Parallèlement à la mise en quarantaine obligatoire, la France exige des tests plus stricts pour le coronavirus. Les voyageurs doivent présenter la preuve d’un test PCR négatif effectué moins de 36 heures au lieu de 72 heures avant de monter à bord d’un vol, ou d’un test antigénique négatif moins de 24 heures

La France a signalé le décès de 100 000 personnes dans la pandémie de COVID-19.

Une variante identifiée pour la première fois en Angleterre s’est propagée en Europe continentale et est désormais responsable d’environ 80% des cas de virus en France, tandis que les variantes observées pour la première fois au Brésil et en Afrique du Sud représentent moins de 4% des infections françaises, a déclaré le ministre de la Santé Olivier Veran. La semaine dernière.

___

Suivez toute la couverture pandémique d’AP sur https://apnews.com/hub/coronavirus-pandemic, https://apnews.com/hub/coronavirus-vaccine

Chargement…

Chargement…Chargement…Chargement…Chargement…Chargement…