La France rend hommage à un ancien combattant de Belpré pour son service dans la Seconde Guerre mondiale – Parkersburg News

Roy Sees recevra la Légion d’honneur de la nation française en juin pour son service pendant la Seconde Guerre mondiale. Le résident de Belpré, montré ici avec son caniche Cindy, a 102 ans et aura 103 ans en novembre. (Photo fournie)

BELPRE – Un Belpré qui a combattu à travers l’Europe pendant la Seconde Guerre mondiale sera honoré par la nation française pour son service, a déclaré sa famille.

Roy Sees de Belpré, âgé de 102 ans, recevra la Légion d’honneur indiquant son service dans l’armée américaine lors d’une cérémonie à midi le 2 juin au Belpre Masonic Lodge, a déclaré sa belle-fille Linda Boso.

La Légion d’honneur, créée en 1802 par Napoléon, est la plus haute distinction française d’honneur et est désignée en cinq titres, le chevalier, l’officier, le commandeur, le grand officier et la grande croix. Parmi les autres résidents de la région qui ont reçu la médaille figuraient Walter Criss, Holly D. Eagle, Denver Gandee, Randall Hunter et Clement Dowler.

«Je me sens en quelque sorte très honoré et honoré de recevoir la médaille,» Sees, qui aura 103 ans le 15 novembre, a déclaré. «Mais les vrais héros étaient ceux qui ne sont pas revenus.»

Sees s’est enrôlé en 1943 et a été affecté à la 66th Infantry Division, mais a été transféré à l’Army Air Corps en mai 1943. De l’Air Corps, Sees a été envoyé à la 100th Infantry Division en raison d’un manque d’infanterie.

Il est entré au combat en octobre 1944 en France.

«Je ne savais pas à quoi m’attendre. J’étais juste un garçon de ferme, » il a dit. «Je ne savais pas ce qui allait se passer. Je viens de l’accepter. J’étais excité à ce sujet.

Ses expériences dans le service comprenaient la bataille des Ardennes, l’attaque contre les Allemands et la récupération de Bitche en France et la bataille de Lemburg, en France.

«J’ai été formé pour devenir soldat et les soldats sont formés pour tuer l’ennemi. Je ne suis pas un héros. Les vrais héros gisent dans des cimetières ou au fond de l’océan partout dans le monde. Que Dieu les bénisse tous. Ce sont les vrais héros » il a dit.

Sees a reçu l’étoile de bronze pour l’héroïsme et un cœur violet pour les blessures au combat.

Il a déménagé à Tucson, en Arizona, où il a élevé sa famille après la guerre. Sees est allé à l’école électrique.

Il a pris sa retraite en 1984 et est retourné à Belpré.

Sees, qui voulait servir dans l’Air Corps, a été un pilote breveté pendant la majeure partie de sa vie. Il était actif dans le club de radiocommande de Blennerhassett où il pilotait ses propres modèles réduits d’avions et fut le premier membre à vie du club.

Il entretient toujours sa cour et son jardin et prend soin de son petit caniche Cindy. Sa fille, Kim, vit avec lui à Belpré.

Le message de Sees pour les jeunes est de rester à l’école et de recevoir toute l’éducation possible.

“Va à l’école,” il a dit. «Plus vous en savez, mieux vous serez.»

Jess Mancini peut être contactée à jmancini@newsandsentinel.com

Les dernières nouvelles du jour et plus encore dans votre boîte de réception