La France rejette la proposition d’Israël de créer un corridor de voyage COVID-19 – SchengenVisaInfo.com – SchengenVisaInfo.com

La France a rejeté la proposition du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu de mettre en place un corridor de voyage pour tous les citoyens vaccinés des deux pays.

L’Elysée a toutefois déclaré qu’il n’avait pas été approché par le Premier ministre Netanyahou à ce sujet, que ce dernier avait lui-même présenté dans une interview, précisant que le pays n’avait pas l’intention de mettre en place une telle collaboration.

“Les déclarations de Benjamin Netanyahou ne sont que les siennes”. le gouvernement français a déclaré en réponse à la proposition.

“La France n’a pas l’intention, à ce jour, de régler la question de manière bilatérale”. le gouvernement a ajouté.

L’Elysée a également abordé la question en déclarant que l’Union européenne, en vertu du mandat qui lui a été confié, décidera de l’établissement du passeport de vaccination, rapporte SchengenVisaInfo.com.

D’autre part, le Premier ministre israélien Netanyahu a expliqué qu’il envisageait d’introduire le système de passeport pour d’autres pays également, même si la France refuse d’y participer.

Auparavant, en février, Israël avait conclu un accord avec la Grèce pour permettre aux voyageurs vaccinés des deux pays de se rendre sur le territoire de l’autre pays sans être testés ou obligés de rester auto-isolés.

Cependant, comme la Grèce est membre de la zone Schengen, elle accorde à tous les citoyens israéliens vaccinés le droit de voyager dans toute la zone sans frontières de Schengen après être entrés en Grèce.

À l’exception de la Grèce, le gouvernement français a également annoncé qu’à partir du 11 mars 2021, les résidents d’Israël et de certains autres pays non européens pourraient entrer en France sans raison impérative, mais rien ne concerne le couloir de voyage mentionné.

Le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a annoncé les règles que les citoyens israéliens doivent suivre avant d’entrer en France. Avant d’embarquer, ils doivent présenter un certificat d’exemption de voyage international et une déclaration sous serment indiquant que :

– Ils ne présentent pas de signes de COVID-19

– Elles n’ont pas été en contact avec une personne dont la présence du COVID-19 a été confirmée 14 jours avant le voyage.

– Ils acceptent de se soumettre à un test virologique RT-PCR à leur arrivée en France.

– Ils acceptent de s’auto-isoler pendant sept jours et de soumettre une RT-PCR virologique à la fin de la période d’auto-isolement.

– Ils présentent un test PCR négatif réalisé moins de 72 heures avant l’embarquement

Israël est le premier pays à vacciner plus de la moitié de sa population, en coopération avec Pfizer et BioNTech, ainsi qu’un accord pour observer les résultats.

Selon les données publiées par le ministère de la santé, au 10 mars 2021, environ 55 % du nombre total de ses 9 millions d’habitants ont reçu au moins une dose du vaccin Pfizer, et 43 % ont déjà reçu la deuxième dose.

À ce jour, Israël a enregistré 821 762 cas de coronavirus, 6 037 citoyens sont décédés, 788 685 citoyens ont été entièrement guéris et le pays compte actuellement 27 040 cas actifs.