La France propose des tests PCR COVID-19 gratuits pour les nouveaux arrivants – SchengenVisaInfo.com – SchengenVisaInfo.com

La France a commencé à offrir des tests PCR COVID-19 gratuits pour les nouveaux arrivants, car le pays a commencé à lever les restrictions et a décidé d’accueillir les touristes de retour cet été.

Le secrétaire d’État aux Affaires européennes, Clément Beaune, a partagé la nouvelle dimanche, où il a également déclaré que cette décision était nécessaire pour l’économie du tourisme, rapporte SchengenVisaInfo.com.

«Nous avons besoin, nous voulons, dans de bonnes conditions sanitaires, rester la première destination touristique européenne et mondiale», Beaune a également ajouté.

Il a également déclaré que la France est le seul pays européen à proposer cette option à ses citoyens, qui sera encore étendue pour les touristes arrivant dans le pays, à partir de l’été.

Plusieurs pays d’Europe demandent aux étrangers de fournir les certificats négatifs COVID-19 avant d’entrer sur leur territoire, avec des coûts variant de 50 à 300 € en Espagne, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Suède.

En outre, le Parlement européen s’emploie à aligner les règles de voyage tout en demandant aux États membres de fournir aux voyageurs des tests PCR gratuitement ou de les acheter à un montant raisonnable. Une telle proposition est toujours en débat, a ajouté Beaune.

Selon la secrétaire Beaune, le pass numérique est le “Outil de réouverture.” Le laissez-passer comprendra des informations sur les détails du vaccin ou des résultats de test PCR négatifs pour visiter les pays de l’UE à partir de juin.

De plus, la France entamera sa deuxième phase de réouverture hors verrouillage le 19 mai, lors de la réouverture des salles à manger extérieures, des restaurants, des musées, des cinémas et des théâtres. Le couvre-feu sera prolongé de 19 heures, actuellement fixé, à 21 heures.

La semaine dernière, les autorités sanitaires ont rapporté que 20 millions de personnes, représentant environ un tiers de la population, avaient reçu au moins une des doses de vaccin COVID-19. Une diminution du nombre de décès quotidiens et de cas positifs a été signalée depuis avril, date à laquelle le troisième verrouillage limité a été communiqué.

Le rapport de santé de dimanche a révélé 324 décès dans les hôpitaux et 31 539 nouveaux cas positifs, et 29 911 patients ont été admis à l’hôpital pour des complications liées au COVID-19.

Depuis le 8 mai, la France a renforcé les restrictions pour plusieurs pays du tiers monde tels que le Bangladesh, le Népal, le Pakistan, le Qatar, le Sri Lanka, la Turquie et les Émirats arabes unis, ce qui signifie que les arrivées de ces régions, qui sont autorisées à entrer dans le pays au milieu l’interdiction d’entrée à l’échelle de l’UE devra être soumise à des mesures d’entrée plus strictes.

Les voyageurs d’Inde, du Brésil, d’Argentine, du Chili et d’Afrique du Sud ont également été soumis à des restrictions d’entrée plus strictes lorsqu’ils voyagent en France en raison de l’augmentation des cas positifs au COVID-19 et de l’augmentation de nouvelles mutations virales, qui ont causé la mort de milliers de personnes.

Les seules catégories éligibles pour entrer à partir de ces zones sont les ressortissants français, leurs conjoints et enfants, les ressortissants de l’Union européenne et les ressortissants de pays tiers titulaires d’un titre de séjour français en cours de validité.