La France propose à l’Allemagne quatre avions de patrouille maritime Atlantic 2 – DefenceNews.com

COLOGNE, Allemagne – Le ministère de l’Armée française a offert quatre avions Breguet Atlantic 2 pour combler une lacune imminente dans les capacités anti-sous-marines de la marine allemande, à condition que Berlin ressurgisse pour moderniser les avions.

“Selon les besoins de l’Allemagne, les quatre avions pourraient être vendus une fois que la mise à jour du Standard 6 sera prise en charge par l’Allemagne”, a écrit un porte-parole de la défense française dans un courrier électronique à Defense News.

“Les quatre avions seront à la dernière norme d’aéronef qui a franchi avec succès le jalon de capacité opérationnelle initiale de la marine française en 2020, avec une gamme d’équipements de haute technologie pour les missions de patrouille maritime”, lit-on dans l’e-mail. «La proposition comprend la formation et la maintenance.»

Le ministère a refusé de spécifier un prix pour l’offre. Les armes et les contre-mesures seraient «traitées dans un deuxième temps», indique le courriel.

Piloter l’offre française est une volonté de maintenir l’Allemagne connectée au futur système de guerre aéroportée maritime que les deux pays souhaitent développer conjointement pour une mise en service vers 2035. Mais le service maritime allemand a besoin de nouveaux avions d’ici 2025, l’année de l’actuel P-3 Orion la flotte devrait atteindre la fin de sa durée de vie utile.

Les responsables de la défense à Berlin n’ont pas encore décidé quel avion ils prévoient de proposer aux législateurs pour un financement dans la décennie écoulée. Un porte-parole a déclaré qu’une décision devait être prise avant que le Parlement ne se retire pour l’été à la fin du mois de juin.

Selon le ministère français, l’offre Atlantic 2 est «basée sur la coopération opérationnelle», les négociations se poursuivant entre les deux marines et les dirigeants de la défense civile.

Un porte-parole de la marine allemande a posé des questions sur la viabilité de l’offre française au ministère de la Défense à Berlin.

L’ancien vice-amiral en chef de la marine allemande.Andreas Krause, qui a pris sa retraite fin mars, avait plaidé pour l’achat d’un avion P-8 Poseidon de fabrication américaine comme solution provisoire, citant sur Twitter un article de Defence News à la mi-mars sur l’autorisation requise du Pentagone pour un vendre.

Le nouveau chef de service, le vice-amiral Kay-Achim Schönbach, n’a pas encore parlé de la question, selon le porte-parole du service.