La France prolonge la durée de vie de 32 réacteurs nucléaires pour accroître l’efficacité énergétique – Republic TV

Le 25 février, l’Autorité de sûreté nucléaire française a accepté de prolonger d’une décennie la durée de vie opérationnelle des 32 plus anciens réacteurs nucléaires du pays, pour la porter à 50 ans. Les réacteurs sont exploités par l’entreprise d’électricité EDF, qui est chargée d’en assurer la sécurité. La France est très dépendante de l’énergie nucléaire pour sa production d’électricité, dont 70 % provient de réacteurs.

&#13 ;

L’autorité nucléaire a déclaré dans un communiqué qu’elle estime que les mesures prévues par EDF “ouvrent la perspective d’une poursuite de l’exploitation de ces réacteurs pendant dix années supplémentaires.”

&#13 ;

Un ministre allemand inquiet

Cependant, la décision a été dénoncée par le ministre allemand de l’environnement qui s’est dit “très inquiet”. “Je respecte le principe de la souveraineté énergétique nationale, mais je suis très préoccupée par l’augmentation de la retraite des centrales nucléaires européennes. Cela inclut les vieux réacteurs français”, a déclaré Svenja Schulze dans un communiqué jeudi. L’année dernière, la France a fermé sa plus ancienne centrale nucléaire à Fessenheim, à la frontière avec l’Allemagne, qui fournissait de l’électricité depuis 1977. Le gouvernement a présenté des plans pour 12 autres fermetures de réacteurs.

Pendant ce temps, dans une autre tentative de résoudre le problème énergétique de l’Europe, le Parlement danois a approuvé un plan visant à construire la première île énergétique du monde dans la mer du Nord, qui non seulement produirait, mais aussi stockerait de l’énergie à effet de serre. Avec la création de l’île artificielle à environ 80 kilomètres du rivage de la péninsule du Jutland, le Danemark vise désormais à fournir de l’électricité à plus de trois millions de foyers européens. Située au nord de l’Europe, la nation nordique possède la plus grande proportion d’énergie éolienne au monde, qu’elle canalise désormais pour répondre aux besoins énergétiques.

Lire : Le Danemark va créer une ” île énergétique ” en mer du Nord, qui fournira de l’électricité à 3 millions de personnes.

Lire : Passeport vaccinal : Le Royaume-Uni va faire pression au G-7 pour un accord global sur les certificats Covid-19

Le “centre énergétique”, qui est actuellement dans sa phase initiale, aura la taille de 18 terrains de football et coûtera la somme énorme de 210 milliards de couronnes danoises. Il sera la propriété conjointe de l’administration danoise et d’entreprises privées. Il sera relié à des centaines d’éoliennes en mer et fournira à la fois de l’électricité aux ménages et de l’hydrogène vert pour la navigation, l’aviation, l’industrie et les transports lourds.

Lire : Les vaccinations des personnes vulnérables âgées de 50 à 64 ans commencent en France

Lire : Lutte contre la faim : Les repas scolaires sans viande suscitent la fureur en France

(Avec des contributions de Associated Press)