La France impose la quarantaine aux arrivées de 4 pays | DW | 18.04.2021 – DW (anglais)

La France impose une quarantaine obligatoire de 10 jours aux voyageurs en provenance d’Argentine, du Brésil, du Chili et d’Afrique du Sud.

La nouvelle mesure a été introduite au milieu des inquiétudes concernant la variante hautement contagieuse du coronavirus P1, a déclaré samedi le bureau du Premier ministre.

Nouvelles mesures pour les voyageurs en France

Les restrictions de quarantaine obligatoires pour les voyageurs en provenance d’Argentine, du Chili et d’Afrique du Sud seront progressivement introduites au cours des prochains jours et seront pleinement appliquées à partir de samedi prochain.

Les autorités vérifieront avant et après le vol pour s’assurer que les voyageurs ont pris des dispositions pour s’isoler.

La police sera également utilisée pour s’assurer que la quarantaine est respectée. Les personnes qui enfreignent la quarantaine devront payer des amendes.

Les voyageurs devront en outre présenter un certificat de test de réaction en chaîne par polymérase (PCR) négatif datant de moins de 36 heures, avant d’embarquer sur leur vol.

Les vols du Brésil vers la France sont actuellement suspendus, mais ils devraient reprendre samedi pour les personnes résidant en France ou titulaires d’un passeport français ou de l’Union européenne. À leur arrivée, ils devront suivre les règles de quarantaine.

Une quarantaine sera également imposée aux voyageurs en provenance de Guyane française, un département français d’outre-mer situé sur la côte nord-est de l’Amérique du Sud.

Troisième vague COVID-19 de France

La mesure de quarantaine s’inscrit dans le nouveau resserrement des restrictions par la France dans sa lutte contre la troisième vague du coronavirus. Il a récemment imposé un couvre-feu de nuit, fermé les magasins non essentiels et restreint les déplacements à l’intérieur du pays.

Il y a eu 35861 nouveaux cas confirmés de coronavirus samedi, selon les données du ministère de la Santé. Environ 12,3 millions de personnes sur une population de 67 millions ont jusqu’à présent reçu au moins une dose d’un vaccin COVID.

kmm / sri (AFP, Reuters)