La France exhorte l’Iran à être constructif et à éviter l’escalade nucléaire avant les pourparlers – Republic TV

Le haut diplomate français s’est entretenu avec son homologue iranien le samedi 3 avril alors qu’il exhortait l’Iran à être «constructif» et à éviter une nouvelle escalade nucléaire avant les pourparlers de la semaine prochaine. Les pourparlers visent à tenter de sauver un accord mondial limitant le programme nucléaire iranien. Des représentants de la Chine, de la France, de l’Allemagne, de la Russie, du Royaume-Uni et de l’Iran participeront aux pourparlers négociés par l’UE à Vienne. Ces six pays ont fait partie du Plan d’action global conjoint (JCPOA).

Il convient de mentionner que le JCPOA a été conclu en 2015 entre l’Iran et les cinq membres permanents du CSNU – les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Russie, la France, la Chine, ainsi que l’Allemagne et l’UE. Téhéran a accepté de supprimer certaines parties de son programme d’armes nucléaires en échange d’une diminution des sanctions économiques. Cependant, en 2018, l’ancien président américain Donald Trump s’était retiré du JCPOA et avait resserré les sanctions contre l’Iran.

Depuis lors, les États-Unis et l’Iran sont dans une impasse sur la relance de l’accord nucléaire. L’administration Joe Biden a déclaré que si l’Iran revenait à se conformer pleinement au JCPOA, les États-Unis feraient de même. Mais Téhéran a insisté à plusieurs reprises sur le fait que sa mise en conformité n’aurait lieu qu’une fois les sanctions américaines levées.

Les États-Unis saluent une “ étape positive ”

Le président américain a cherché à engager l’Iran dans des pourparlers sur la reprise du respect par les deux parties de l’accord, en vertu duquel les sanctions américaines et d’autres sanctions économiques contre Téhéran ont été levées en échange de restrictions sur le programme nucléaire iranien. Jeudi, le porte-parole du département d’État américain, Ned Price, a également déclaré se féliciter de «l’étape positive» et a déclaré que Washington était clair depuis des semaines que le pays était prêt à poursuivre le retour au respect des engagements du JCPOA, conformément à ce que l’Iran fasse également de même.

(Crédits d’image: AP)