La France exhorte les citoyens à garder un œil sur l’euphorie post-lock-out – Reuters

Les gens prennent un verre en soirée place de la Contrescarpe à Paris alors que les cafés, bars et restaurants rouvrent après avoir fermé pendant des mois au milieu de l’épidémie de coronavirus (COVID-19) en France, le 19 mai 2021. REUTERS / Sarah Meyssonnier

Les responsables français ont exhorté les citoyens à ne pas baisser la garde contre le COVID-19, après que certaines personnes ont répondu à l’assouplissement des restrictions en organisant des fêtes de rue tard dans la nuit.

À partir de mercredi, les cafés et les restaurants ont été autorisés à servir les clients dans les zones extérieures, et le couvre-feu nocturne a été repoussé de deux heures, à 21h00 (19h00 GMT).

Dans la ville de Rennes, à 350 km à l’ouest de Paris, une grande foule de gens ont dansé autour d’un feu de joie sur une place centrale après que le couvre-feu de 21h00 est tombé mercredi soir, ont montré des images vidéo publiées sur les réseaux sociaux.

Des policiers en tenue anti-émeute sont intervenus pour disperser la foule, selon la télévision publique française.

Dans une rue de Paris bordée de cafés sur le trottoir, un grand nombre de personnes étaient toujours assises à des tables pour boire un verre après le couvre-feu, sans se laisser décourager par une patrouille de police.

Dans la ville de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, des foules de jeunes – beaucoup d’entre eux sans masque – ont bu et dansé sur une place centrale jusqu’à au moins 23h00 mercredi, a rapporté la télévision publique française.

Réagissant à ces scènes, le Premier ministre français Jean Castex a exhorté les gens à faire preuve de discipline collective et à respecter les règles toujours en vigueur.

Nos normes: les principes de confiance de Thomson Reuters.