La France envisage d’évincer l’anglais des réunions de l’UE – Telegraph.co.uk

La France envisage d’utiliser sa présidence de l’UE pour évincer l’anglais comme langue la plus courante du bloc.

Lorsque Paris prendra la présidence tournante du Conseil de l’UE en 2022, les diplomates français conduiront des réunions et des groupes de travail clés en français, avec des notes prises principalement en gaulois, et les traductions ne seront pas toujours fournies, a déclaré un diplomate de l’UE au Telegraph.

La France consacrera également davantage de fonds à l’organisation de cours de langue gratuits pour les diplomates qui souhaitent apprendre la langue de Molière.

Cette décision, bien que courante pendant les présidences françaises du Conseil, prend une importance particulière à un moment où le pays s’efforce de promouvoir la Francophonie dans le cadre de son patrimoine culturel, au sein des institutions de l’UE et au-delà.

“Même si la langue française est vivante, florissante et que son enseignement se développe dans le monde, c’est chez elle, au sein des institutions européennes, qu’elle souffre”, écrivait Clément Beaune, ministre français de l’Europe, dans une tribune en avril. .

« À la Commission, au Conseil, dans les agences, organes et administrations, les réunions se tiennent désormais trop souvent en anglais, donnant lieu à des rapports en anglais, alors même que cette langue n’est plus que celle de deux États membres », a-t-il déclaré. ajoutée.

Depuis son élection, le président Emmanuel Macron a poussé des initiatives pour dynamiser l’apprentissage du français à travers le monde et promouvoir le plurilinguisme.