La France enregistre un nombre record d’infections quotidiennes par des coronavirus, alors que les cas augmentent en Europe – CNBC

Des membres du personnel médical transportent un patient infecté par le Covid-19 au service de réanimation de l’hôpital Lariboisière de l’AP-HP (Assistance Publique – Hopitaux de Paris) à Paris, le 14 octobre 2020.

Lucas Barioulet | AFP | Getty Images

La France a enregistré un nombre record de 52 010 nouvelles infections à coronavirus confirmées au cours des dernières 24 heures, après un record de 45 422 samedi, a déclaré le ministère de la santé dans un communiqué dimanche, alors qu’une deuxième vague de cas déferle sur l’Europe.

Les nouveaux cas ont porté le total à 1 138 507, la France devançant désormais l’Argentine et l’Espagne pour enregistrer le cinquième plus grand nombre de cas au monde après les États-Unis, l’Inde, le Brésil et la Russie.

Au cours des trois derniers jours, la France a enregistré plus de 139 000 nouveaux cas, soit plus que les 132 000 cas enregistrés pendant les deux mois de blocage de la mi-mars à la mi-mai.

Le ministère de la santé a déclaré que 116 personnes étaient mortes d’une infection à coronavirus au cours des dernières 24 heures, contre 137 samedi, ce qui porte le total à 34 761.

Le nombre de personnes ayant obtenu un résultat positif lors des tests massifs en cours dans tout le pays est passé à 17 %, contre 16 % samedi et environ 7 % il y a un mois.

Comme beaucoup d’autres pays européens, dont ses voisins britanniques, espagnols et italiens, la France a connu une deuxième vague ces dernières semaines.

Le chef de l’autorité sanitaire de la région parisienne, Aurélien Rousseau, a déclaré sur la chaîne de télévision BFM que la circulation du virus dans la région s’accélérait et que la situation dans les hôpitaux français devenait de plus en plus tendue.

Le ministère de la santé n’a pas communiqué de données sur les hôpitaux dimanche, mais samedi, le nombre de personnes hospitalisées atteintes de coronavirus a augmenté de 652 à 15 660 et le nombre de personnes en soins intensifs de 59 à 2 500, par rapport à un pic de 7 148 pendant le confinement au printemps.