La France condamne les violences “ meurtrières ” des forces de sécurité birmanes – ANI News



ANI |
Actualisé:
30 mars 2021 10:38 EST

Paris [France], 30 mars (ANI): Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a fermement condamné les violences “meurtrières” provoquées par les forces de sécurité birmanes contre la population civile lors des manifestations pacifiques en cours dans le pays.
Dans un communiqué, Le Drian a déclaré: “Je réitère, avec la plus grande fermeté, la condamnation par la France de la répression brutale par les forces de sécurité birmanes et des crimes graves qu’elles commettent contre les populations”.
“Les forces de sécurité birmanes ont franchi une nouvelle étape qui a abouti à des violences meurtrières samedi dernier et a même utilisé des armes contre les manifestants faisant plus d’une centaine de victimes, y compris de jeunes enfants.”

“Le nombre de morts a augmenté et la Birmanie s’enfonce chaque jour plus profondément dans une tragédie profonde”, a-t-il ajouté.
Le ministre a également appelé toutes les forces de sécurité birmanes à sortir de l’impasse dans laquelle elles mènent leur pays, à mettre fin à la violence.
“Libérer sans condition et immédiatement tous les prisonniers politiques et reprendre la voie du dialogue et du rétablissement de l’ordre civil et démocratique”, a-t-il déclaré.
Plus tôt samedi, un total de 114 civils ont été tués alors que la junte militaire continuait de réprimer des manifestations pacifiques, a rapporté CNN citant Myanmar Now.
Le 1er février, l’armée du Myanmar a renversé le gouvernement civil et déclaré l’état d’urgence d’un an tout en détenant des dirigeants civils, dont la conseillère d’État Aung San Suu Kyi. Le coup d’État a déclenché des manifestations de masse auxquelles s’est heurtée la violence meurtrière de la junte. (ANI)