La France annonce un assouplissement limité de la politique de verrouillage, l’Europe se méfiant de la vague de festivités – The Guardian

France a annoncé un assouplissement limité de sa politique nationale stricte de verrouillage et Allemagne et Espagne ont défini des restrictions sur les rassemblements de Noël et du Nouvel An, alors que les gouvernements européens agissent pour éviter que les cas de Covid se multiplient pendant la période des fêtes.

Ces annonces ont été faites alors que la deuxième vague de la pandémie continuait à faire des victimes quotidiennes, ce qui n’avait pas été le cas dans les pays les plus touchés depuis le printemps : L’Espagne a enregistré 537 nouveaux décès mardi et Italie 853 autres, soit le plus grand nombre de victimes par jour depuis la fin du mois de mars.

AllemagneLes 16 États fédéraux de l’UE devraient approuver des rassemblements de 10 personnes maximum pendant les fêtes de fin d’année, selon un projet de proposition qui doit être discuté mercredi par les premiers ministres des États et la chancelière du pays, Angela Merkel.

Le maire de Berlin, Michael Müller, s’est dit confiant dans l’adoption de ces mesures, tandis que deux premiers ministres d’États ont déclaré qu’il y avait un autre large accord pour prolonger un “lockdown light” national jusqu’au 20 décembre afin de rendre possible les réunions de famille.

Le 2 novembre, l’Allemagne a fermé les bars, les restaurants et les lieux de divertissement pendant un mois. Les écoles et les magasins sont restés ouverts et les rassemblements privés ont été limités à 10 personnes de deux ménages.

Selon le nouveau plan, les rassemblements seraient limités à cinq jusqu’à la pause de Noël. Les grands feux d’artifice publics de la veille du jour de l’an semblent devoir être interdits, mais sinon les fêtes de famille devraient être possibles “bien qu’à plus petite échelle”, selon le projet.

Dans France, le président, Emmanuel Macron, a annoncé un assouplissement en trois étapes de la fermeture du pays pendant un mois, en commençant ce week-end par la réouverture des commerces “non essentiels” tels que les coiffeurs et les magasins de vêtements, qui devront respecter des règles strictes d’éloignement et fermer à 21 heures.

Les églises et certains lieux culturels pourront également rouvrir à partir du 1er décembre, avec un maximum de 30 visiteurs, a déclaré M. Macron lors d’une allocution télévisée, et les gens pourront faire de l’exercice dans un rayon de 20 km (12 miles) de leur domicile et pendant trois heures au maximum, au lieu de la limite actuelle d’un kilomètre et d’une heure.

Si le nombre d’infections est tombé à environ 5 000 par jour, le verrouillage sera officiellement levé le 15 décembre, ce qui permettra de voyager pendant les vacances, a déclaré M. Macron – bien qu’un couvre-feu de 21 heures à 7 heures soit en vigueur dans tout le pays, sauf les 24 et 31 décembre, et que tous les rassemblements festifs privés doivent respecter des règles strictes d’éloignement.

“Nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour éviter une troisième vague et un troisième verrouillage”, a déclaré M. Macron. “Vous devez jouer un rôle central à cet égard. Je fais appel à la responsabilité et à la discipline de chacun d’entre vous”.

Une troisième étape commencerait à partir du 20 janvier, a déclaré M. Macron, lorsque les restaurants devraient pouvoir rouvrir. Il n’a pas dit quand les cafés et les bars pourraient suivre.

Le Espagnol Le gouvernement prévoit de limiter les rassemblements festifs à six personnes et de fixer un couvre-feu de 1h à 6h pour la veille de Noël et la veille du Nouvel An, selon un document ayant fait l’objet d’une fuite et vu par les journaux espagnols.

“En ce qui concerne les réunions de famille, nous recommandons qu’elles soient limitées aux membres d’un même ménage. S’il y a un invité extérieur qui ne vit pas habituellement avec la famille, les rassemblements doivent inclure un maximum de six personnes et des mesures préventives doivent être suivies”, indique le projet.

L’Espagne, en état d’urgence depuis fin octobre, espère qu’une “partie très importante” de la population sera vaccinée contre le coronavirus d’ici la fin mars 2021.

Son ministre de la santé, Salvador Illa, a exposé mardi les plans du gouvernement pour la première série de vaccinations, en déclarant que les premières personnes à recevoir le vaccin seraient les résidents et le personnel des maisons de soins, les travailleurs de la santé et les personnes gravement handicapées. Le gouvernement espère vacciner 2,5 millions de personnes dans ces catégories entre janvier et la fin du mois de mars de l’année prochaine.

Le En finnois La capitale, Helsinki, introduit de nouvelles restrictions sévères après une forte augmentation du nombre de cas de coronavirus, avec la fermeture des lycées, des bibliothèques et des piscines et l’interdiction pure et simple des manifestations publiques.

“Nous proposons d’utiliser toute la gamme de mesures relevant des pouvoirs de la ville”, a déclaré le maire d’Helsinki, Jan Vapaavuori, en avertissant que les services de santé et de recherche de contacts risquaient d’être débordés et que trop de personnes ignoraient les recommandations.

Le premier ministre finlandais, Sanna Marin, a averti lundi qu’un nouvel état d’urgence pourrait être déclaré si les mesures régionales s’avéraient inefficaces. À l’échelle nationale, le taux d’infection de la Finlande reste le plus bas de l’UE, avec 69 nouveaux cas pour 100 000 personnes au cours des deux dernières semaines, mais dans la région d’Helsinki, il est passé à 159 pour 100 000.

Dans SuèdeL’organisme de surveillance de la santé du pays a critiqué les “graves lacunes” des maisons de retraite, qui sont responsables de près de la moitié des 6 400 décès dus au syndrome de Covid-19 en Suède.

Le Premier ministre, Stefan Löfven, a admis en mai que le pays n’avait pas réussi à protéger ses personnes âgées. Le chien de garde a déclaré qu’aucune des 21 régions de Suède n’avait pris suffisamment de responsabilités dans le traitement des résidents des maisons de soins infectées, un cinquième des patients n’ayant reçu aucune évaluation individuelle des médecins.

RussieTatiana Golikova, vice-premier ministre, a déclaré mardi que la situation du pays en matière de coronavirus se compliquait avec l’arrivée de l’automne et de l’hiver. La Russie a enregistré un record de 25 173 nouvelles infections quotidiennes lundi.