La France à la deuxième place recherche la “ transparence ” sur le volet drogue de l’Eurovision – FRANCE 24

Publié le:

Paris (AFP)

Le ministre français de l’Europe a appelé lundi à une “transparence totale” sur les spéculations selon lesquelles l’un des candidats italiens victorieux à l’Eurovision a consommé de la cocaïne pendant le concours de la chanson, affirmant que cela devrait être un motif de disqualification s’il est confirmé.

Damiano David, le chanteur extravagant des rockeurs italiens Maneskin, a accepté de passer un test de dépistage de drogue après que des séquences vidéo semblent le montrer en train de renifler quelque chose sur une table dans les coulisses du concours de samedi.

“Je pense qu’il ne doit y avoir aucun doute ici, et une transparence totale”, a déclaré à la radio RMC le ministre de l’Europe, Clément Beaune, qui a assisté à l’émission à Rotterdam.

“S’il y a un problème, il y a des sanctions … Des dispositions sont prises pour des mesures de sanction, y compris une éventuelle disqualification en cas de problème”, a-t-il dit.

Les espoirs français étaient vifs sur la chanteuse Barbara Pravi, qui était la favorite des bookmakers pour mettre fin à la sécheresse de l’Eurovision de 44 ans en France avec sa ballade maussade «Voila».

Mais elle a été devancée à la dernière minute par une vague de votes publics pour Maneskin, avec un total final de 524 contre 499 pour Pravi.

“Je ne veux pas être un mauvais perdant”, a déclaré Beaune, mais “en termes d’image, nous ne pouvons pas laisser les gens penser que de telles compétitions peuvent entraîner un tel comportement”.

Le président du groupe de radiodiffusion public français, cependant, a déclaré lundi que la France ne contesterait pas sa deuxième place, quelles que soient les spéculations sur les singeries de David dans les coulisses.

“La France n’a absolument aucune intention de faire appel”, a déclaré au journal parisien Delphine Ernotte, responsable de France Télévisions.

“Le vote était clairement en faveur de l’Italie – il n’a pas volé sa victoire et c’est ce qui compte”, a-t-elle déclaré.

Pravi elle-même a déclaré qu’elle n’était pas intéressée par la spéculation.

“Ce qui est vrai, c’est qu’ils ont été choisis à la fois par le public et par le jury. Après, s’ils consomment de la drogue ou mettent leurs sous-vêtements à l’envers ou autre … ce n’est pas mon problème”, a-t-elle déclaré dimanche à la télévision France 2.