La Belgique, la France, l’Italie, les États-Unis et le Canada parmi 16 pays ajoutés à la liste de quarantaine obligatoire – The Irish Times

Le Cabinet a accepté d’ajouter plusieurs pays européens ainsi que les États-Unis et le Canada à la liste de quarantaine obligatoire des hôtels de l’État lors d’une réunion spécialement convoquée vendredi soir.

Au total, 16 pays ont été ajoutés à la liste. Ils comprennent la Belgique, la France, l’Italie et le Luxembourg ainsi que les États-Unis et le Canada.

Les autres pays de la liste sont le Bangladesh, le Kenya, le Pakistan, la Turquie, l’Arménie, les Bermudes, la Bosnie-Herzégovine, Curaçao, les Maldives et l’Ukraine.

Une décision a également été prise de retirer Israël, l’Albanie et Sainte-Lucie de la liste des pays pour la quarantaine hôtelière obligatoire. Cependant, le gouvernement a convenu que toute personne actuellement en quarantaine obligatoire qui a voyagé depuis ou à travers ces États doit terminer sa période de quarantaine.

Les États ajoutés à la liste désignée seront inclus en priorité dans le système de réservation pour la mise en quarantaine obligatoire des hôtels au début de la semaine prochaine, les passagers de ces États entrant en quarantaine à partir de 4 heures du matin le jeudi 15 avril prochain.

Le ministre de la Santé, Stephen Donnelly, a déclaré que la protection de la santé publique de toute urgence était au premier plan de ces décisions concernant la quarantaine obligatoire. «Il s’agit d’une autre initiative forte suite aux conseils de santé publique relatifs aux variantes préoccupantes du Covid-19. Ces variantes présentent un risque important pour notre lutte contre cette maladie et notre programme de vaccination. Cette décision renforce également la biosécurité de l’Irlande, garantissant que nous avons les mesures les plus fortes en place en Europe », a-t-il déclaré à l’issue de la réunion.

Des sources gouvernementales ont déclaré qu’il y avait actuellement environ 650 chambres d’hôtel disponibles pour la mise en quarantaine obligatoire, mais cela augmentera à plus de 1100 d’ici la fin du mois.

Le gouvernement a également approuvé de nouvelles mesures pour renforcer la quarantaine à domicile afin que les passagers en provenance de pays non à haut risque doivent avoir un test Covid-19 de cinq jours réservé auprès du HSE, ainsi que leur test PCR avant vol.

Des sources gouvernementales ont déclaré que la décision de tenir la réunion non planifiée du Cabinet incorporel à bref délai vendredi soir était due au niveau de préoccupation concernant les variantes de Covid-19, qui doit être résolu.

Auparavant, il avait été confirmé que des milliers de voyageurs étaient entrés dans l’État en provenance de pays qui, selon les experts, devraient déjà être soumis à une quarantaine hôtelière obligatoire tandis que le gouvernement débattait des ajouts à la liste.

Les chiffres publiés par le ministère des Transports montrent qu’au cours de la semaine la plus récente pour laquelle des statistiques sont disponibles, près de 3 000 personnes sont arrivées dans l’État en provenance de France, d’Allemagne, d’Italie et des États-Unis.

Les chiffres couvrent la période du 29 mars au 4 avril. La nouvelle de l’intention du gouvernement d’élargir la liste pour inclure ces pays a été annoncée le 30 mars.

La plupart des arrivées provenaient de France, avec 1 300 voyageurs arrivant dans les aéroports de Dublin ou de Shannon cette semaine-là. Viennent ensuite les États-Unis avec 735 arrivées, l’Allemagne avec 707 et l’Italie avec 245.

Il a depuis été signalé que tant les Pays-Bas que la Pologne étaient envisagés pour figurer sur la liste; au total, 2 523 personnes sont arrivées dans l’État en provenance de ces pays au cours de cette période. Si ces pays devaient être inclus, le nombre passerait à plus de 5 510 arrivées dans la semaine précédant dimanche dernier.

La poussée pour ajouter plus de pays à la liste a provoqué une dispute amère entre les départements du gouvernement la semaine dernière, avec une résistance en particulier du ministère des Affaires étrangères à l’étape.

Le processus d’ajout de pays a fait l’objet d’une consultation entre plusieurs départements du gouvernement, mais, malgré les inquiétudes persistantes dans certains milieux, le Taoiseach Micheál Martin et le chef du parti vert Eamon Ryan ont indiqué leur soutien à cette mesure.

Plus tôt dans la semaine, M. Martin a déclaré qu’il était «bien sûr» disposé à ajouter davantage de pays de l’UE à la liste dans le contexte des conseils de santé publique et en particulier s’il y avait un problème avec des variantes de préoccupations.

Jusqu’à présent, l’Autriche était le seul État membre de l’UE figurant sur la liste des pays à partir desquels les personnes entrant dans l’État devaient passer du temps en quarantaine obligatoire. La liste était dominée par les pays d’Amérique du Sud, d’Afrique subsaharienne et du Moyen-Orient.

Jeudi, le HSE a confirmé que dix cas de Covid-19 ont été détectés parmi les arrivées dans le pays qui sont hébergées en quarantaine hôtelière, depuis que le système a été mis en place il y a deux semaines.

Les dix cas ont été détectés parmi 419 personnes qui ont été testées en quarantaine hôtelière jusqu’à présent.