La Banque africaine de développement et l’OMS vont construire la deuxième phase du Centre d’opérations d’urgence en santé publique à Juba, au Sud-Soudan

4 février 2021, Juba, Soudan du Sud – La Banque africaine de développement (BAD) et l’OMS vont construire la deuxième phase du Centre des opérations d’urgence en santé publique (PHEOC) à Juba, au Sud-Soudan.

La cérémonie d’inauguration a été présidée par l’honorable Elizabeth Acuei Yol, ministre de la Santé, en présence du directeur de la Banque africaine de développement pour le Sud-Soudan, du chef de la coopération à l’ambassade du Japon, du sous-secrétaire et des directeurs généraux du ministère de la Santé, du personnel de l’OMS au Sud-Soudan et des médias.

Le projet, qui comprend des infrastructures, du mobilier et des équipements, renforcera la préparation et les capacités de réponse du pays aux urgences de santé publique, conformément au Règlement sanitaire international (RSI) 2005.

Le Sud-Soudan continue de connaître des maladies récurrentes sujettes aux épidémies, ainsi que d’autres urgences de santé publique et humanitaires.

“En mettant nos efforts collectifs dans un projet PHEOC, le ministère de la santé sera mieux placé pour répondre rapidement et efficacement aux risques de santé publique et aux urgences de santé publique de portée internationale”, a déclaré l’honorable Elizabeth Acuei Yol.

La capacité du PHEOC à fonctionner efficacement dépend d’une conception et d’une infrastructure appropriées, d’une structure de personnel et de commandement, ainsi que de plans et de procédures élaborés avant l’événement. Une coordination multisectorielle sera nécessaire et le PHEOC devrait être placé auprès de ces autorités.

Dans son allocution, l’honorable ministre Acuei Yol a souligné les engagements considérables et permanents du gouvernement du Sud-Soudan, les contributions de la Banque africaine de développement et les engagements de l’OMS et d’autres partenaires à renforcer les mécanismes permettant d’apporter une réponse de santé publique plus intégrée dans les situations d’urgence.

S’exprimant lors de la cérémonie, M. Benedict Kanu, directeur de la BAD pour le Sud-Soudan, a souligné que “le soutien apporté par la Banque est un témoignage supplémentaire de l’engagement croissant de la Banque à travailler en étroite collaboration avec le gouvernement du Sud-Soudan, un actionnaire estimé de la Banque, et d’autres partenaires, pour aider à renforcer les capacités du système de santé pour la préparation aux situations d’urgence dans le pays”. M. Kanu a assuré le gouvernement de l’importance que la Banque attache au développement humain dans son partenariat avec le Sud-Soudan et ses donateurs, ainsi qu’avec tous les autres pays africains membres de la Banque, afin de promouvoir une croissance et un développement inclusifs sur le continent.

Depuis le lancement du projet de 4,2 millions USD financé par des dons de la BAD pour soutenir la réponse d’urgence à COVID-19 et renforcer la capacité du système de santé à se préparer aux situations d’urgence au Sud-Soudan, des progrès considérables ont été réalisés, notamment la fourniture d’un large éventail de médicaments essentiels, d’équipements biomédicaux vitaux et d’équipements de protection individuelle pour soutenir la réponse COVID-19 en cours.

En outre, l’OMS achète une usine d’oxygène et des véhicules pour soutenir la réponse du gouvernement à la COVID-19.

“Il est important d’avoir la bonne infrastructure en place. Il est tout aussi important d’avoir la bonne politique et les bons programmes de santé, afin que nous puissions mieux planifier, préparer et répondre aux problèmes de santé de chacun”, a déclaré le Dr Guracha Guyo, au nom du Dr Olushayo Olu, représentant de l’OMS pour le Sud-Soudan.

L’OMS apprécie la généreuse contribution de la Banque africaine de développement. L’expansion du PHEOC améliore considérablement la coordination entre les agences et accroît l’efficacité des opérations grâce au partage d’informations et à la prise de décision conjointe, a déclaré le Dr Guyo.

Note aux rédacteurs

Le PHEOC est un centre qui rassemble, sous l’égide du ministère de la santé, tous les experts, groupes et acteurs concernés par la préparation et la réponse. Grâce à un système de gestion des incidents, le PHEOC favorise une collaboration et une communication structurées et génère des informations de qualité en temps réel pour une prise de décision fondée sur des données probantes.

Contact technique :

Dr Guracha Guyo, chef d’équipe WHE, Courriel : guyoa [at] who.int

Dr Alice Ladu, Email : ladua [at] who.int