20 septembre 2020

Une commission de la Chambre des représentants américaine vote l’interdiction du drapeau confédéré sur les propriétés du Pentagone

La commission des services armés de la Chambre des représentants américaine a voté un amendement visant à interdire l’affichage public du drapeau de guerre confédéré sur toutes les propriétés du Pentagone.

La mesure a été approuvée sans débat par un vote à voix haute dans le cadre d’un ensemble d’amendements non controversés à la loi d’autorisation de la défense nationale (NDAA), selon un rapport de l’agence de presse The Hill, Xinhua, publié mercredi.

L’amendement interdirait l’affichage public du drapeau, y compris sur les autocollants de pare-chocs et les vêtements, sur toutes les propriétés du ministère de la défense, y compris les bases, les espaces de travail et les porches avant des logements militaires, selon le rapport.

Toutefois, l’amendement créerait des exceptions pour les musées ou autres expositions éducatives sur la guerre civile, les drapeaux des États qui incorporent l’emblème confédéré, les plaques d’immatriculation émises par l’État et les sites de sépulture des soldats confédérés, selon le rapport.

Le panel de la Chambre devrait également examiner un amendement mercredi prochain qui obligerait le Pentagone à retirer les noms confédérés des bases et autres propriétés dans un délai d’un an. Le président Donald Trump a promis mardi soir d’opposer son veto au NDAA s’il inclut une telle exigence.

La version du NDAA du Sénat comprend déjà une exigence de renommer les bases et autres biens dans les trois ans, a déclaré le rapport The Hill.