Un tribunal israélien ordonne à Netanyahu de se présenter à l’ouverture du procès dimanche

Un tribunal israélien ordonne à Netanyahu de se présenter à l’ouverture du procès dimanche

Non Par Charles Foucault

Un tribunal israélien a ordonné mercredi au Premier ministre Benjamin Netanyahu de se présenter à l’ouverture de son procès pénal à Jérusalem dimanche.

Les avocats de Nétanyahou avaient demandé au tribunal une dispense de comparution pour l’ouverture de la procédure.

Le tribunal a rejeté la demande, déclarant que la comparution de l’accusé pour la lecture de l’acte d’accusation est la règle et qu’il n’y a aucune raison d’accorder une exemption à Nétanyahou dans ce cas.

L’année dernière, Nétanyahou a été inculpé de fraude, d’abus de confiance et d’acceptation de pots-de-vin. Il a nié tout acte répréhensible dans la série de scandales impliquant l’acceptation de cadeaux somptueux de la part d’amis riches, échangeant des réformes des médias contre une couverture positive.

Le procès de Netanyahu devait commencer le mois dernier, mais il a été retardé par son ministre de la justice en raison de la pandémie de coronavirus.

Le plus ancien Premier ministre d’Israël, Netanyahu, a prêté serment dans son quatrième gouvernement consécutif en début de semaine, après la troisième élection nationale du pays en moins d’un an. De son poste de premier ministre, il n’est pas légalement tenu de démissionner alors qu’il est mis en accusation et il devrait continuer ses attaques verbales contre les médias, le système judiciaire et les opposants politiques.