22 octobre 2020

Un sondage montre que la moitié des médecins russes se méfient du vaccin de Poutine

Plus de la moitié des médecins russes ne sont pas prêts à recevoir le nouveau vaccin contre le coronavirus Spoutnik V, récemment approuvé par le pays, selon une enquête en ligne.

Les responsables sanitaires occidentaux ont mis en doute la sécurité et l’efficacité du vaccin, dont le président russe Vladimir Poutine a fait grand cas.

L’étude a révélé que 52 % des 3 040 professionnels de la santé interrogés ont déclaré qu’ils ne prendraient pas le nouveau vaccin, alors que seulement 24,5 % ont déclaré qu’ils le prendraient.

66% des médecins qui ont déclaré qu’ils ne se feraient pas vacciner ont cité l’insuffisance des données prouvant son efficacité.

Le vaccin est basé sur l’adénovirus, ou le rhume, et distribué en deux doses. Le Centre national d’épidémiologie et de microbiologie de Gamaleya a déclaré qu’il confère deux ans d’immunité au Covid-19.