18 septembre 2020

Un énorme incendie dans le port de Beyrouth est maîtrisé

Les pompiers libanais ont éteint vendredi les restes d’un énorme incendie dans le port de Beyrouth qui avait éclaté jeudi. L’incendie survient un mois après qu’une explosion massive ait dévasté le port et ses environs, tuant environ 190 personnes et en blessant 6 000 autres.

Les autorités ont déclaré que l’incendie de jeudi a été déclenché par des soudures lors de travaux de réparation après l’explosion du port le mois dernier. Aucun blessé n’a été signalé lors du second incendie.

Fabrizio Carboni, directeur régional pour le Proche et le Moyen-Orient au Comité international de la Croix-Rouge, a déclaré qu’un demi-million de litres de pétrole et des milliers de colis alimentaires étaient stockés dans l’entrepôt qui a pris feu.

Lors d’une réunion du Conseil suprême de la défense jeudi, le président libanais Michel Aoun a appelé à une enquête rapide et a déclaré que l’incendie pourrait avoir été causé par un sabotage, une erreur technique ou une négligence.

Après l’explosion du port, le gouvernement libanais a démissionné et le premier ministre désigné, Moustapha Adib, s’est lancé dans une course pour former un nouveau gouvernement d’ici la semaine prochaine afin de respecter le délai de deux semaines convenu sous la pression française.