19 septembre 2020

Un autre bateau de croisière en Norvège a été bloqué à cause d’un cas de virus

Un bateau de croisière transportant plus de 200 personnes a accosté mercredi dans un port norvégien et a ordonné de garder tout le monde à bord, après qu’un passager d’un voyage précédent ait été testé positif au coronavirus à son retour au Danemark.

Elle survient quelques jours après que 35 membres d’équipage et 44 invités d’un autre navire de croisière aient été testés positifs au Covid-19. La compagnie de croisière Hurtigruten a déclaré que les 177 passagers, qui ont tous déjà débarqué, sont contactés par téléphone et qu’on leur dit de s’isoler.

La maire de Bodoe, Ida Pinneroed, a déclaré que les 85 membres de l’équipage du SeaDream 1′s seraient tous testés pour le virus et que les autorités étaient en contact avec l’Institut norvégien de la santé publique pour savoir si les 123 passagers devaient l’être également. On ne sait pas encore si le navire restera en quarantaine.

Le SeaDream Yacht Club, la société propriétaire du navire, a déclaré que l’ancien passager n’avait pas eu de symptômes de COVID-19 lors du voyage précédent. Cependant, la personne a subi un test de routine au retour et il est revenu positif mardi.

L’industrie des navires de croisière fait pression pour reprendre les départs après avoir fermé en mars en raison de la crise du coronavirus. Hurtigruten a été l’une des premières entreprises à reprendre la navigation pendant la pandémie.

Lundi, la Norvège a déclaré qu’elle empêcherait tous les navires de croisière ayant plus de 100 personnes à bord de débarquer dans les ports norvégiens.