24 octobre 2020

Trump et First Lady testés positifs pour le Coronavirus

Le président américain Donald Trump a déclaré vendredi que lui et sa femme Melania avaient été testés positifs au Coronavirus et qu’ils seraient immédiatement mis en quarantaine.

“Ce soir, @FLOTUS et moi avons été testés positifs au COVID-19. Nous allons commencer notre processus de quarantaine et de récupération immédiatement”, a écrit le président américain sur Twitter, tôt vendredi matin.

“Nous allons nous en sortir ensemble”, a-t-il ajouté.

Il était 4h44 (heure de Paris) lorsque le président américain s’est rendu sur les médias sociaux pour écrire qu’avec la Première Dame, ils attendent les résultats de leurs tests, après que Hope Hicks, 31 ans, une proche partenaire de Trump et conseillère principale, ait été testée positive pour le virus. Hicks avait voyagé avec Trump sur Air Force One pour assister au premier débat télévisé présidentiel avec le rival démocrate Joe Biden dans l’Ohio mardi.

“Elle a été testée positive. Je viens d’en entendre parler”, a déclaré M. Trump dans une interview sur Fox News, environ deux heures après que le test positif de Hicks ait été signalé pour la première fois.

“Je suis juste sortie pour un test, ils ont juste dit que ça reviendrait plus tard, je suppose, et la première dame aussi parce que nous avons passé beaucoup de temps avec Hope et d’autres. Nous allons donc voir ce qui se passe”, a ajouté le président américain.

Plus tard dans la journée, Trump a tweeté : “Hope Hicks, qui a travaillé si dur sans même prendre une petite pause, vient d’être testée positive au Covid-19. Terrible !”

“La Première Dame et moi attendons les résultats de nos tests. En attendant, nous allons commencer notre processus de quarantaine”, a-t-il ajouté.

Le médecin de la Maison Blanche, le Dr Sean Conley, a publié une déclaration disant que les deux sont “en bonne santé pour le moment, et qu’ils prévoient de rester chez eux à la Maison Blanche pendant leur convalescence”.

“Soyez assurés que j’attends du président qu’il continue à exercer ses fonctions sans interruption pendant son rétablissement, et je vous tiendrai informés de toute évolution future”, ajoute la déclaration.

La nouvelle est arrivée à un moment assez crucial pour le président américain, 32 jours avant les élections présidentielles. Le président de 74 ans appartient à des groupes à haut risque, non seulement en raison de son âge mais aussi de son poids, jugé excessif par rapport à sa taille.

Bien que l’on ne sache pas encore très bien ce que le président américain entend par “processus de quarantaine”, un deuxième débat présidentiel est prévu le 15 octobre à Miami, en Floride.