28 octobre 2020

Trump attaque les médias en déclarant être “Le président qui travaille le plus dur”.

Poursuivant sa tirade contre les médias américains sur ses habitudes de travail, le président américain Donald Trump s’est décrit dimanche (heure locale) comme le “président le plus travailleur”, affirmant qu’il a peut-être fait plus de travail au cours de son premier mandat que tout autre président dans l’histoire du pays.

“Les gens qui me connaissent et connaissent l’histoire de notre pays disent que je suis le président le plus travailleur de l’histoire. Je n’en sais rien, mais je suis un travailleur acharné et j’ai probablement fait plus de travail au cours des trois premières années et demie que n’importe quel autre président de l’histoire. Les fausses nouvelles détestent ça !” a écrit Trump sur Twitter.

“Je travaille de tôt le matin jusqu’à tard le soir, je n’ai pas quitté la Maison Blanche depuis de nombreux mois (sauf pour lancer le confort des navires-hôpitaux) afin de m’occuper d’accords commerciaux, de la reconstruction de l’armée, etc., et puis j’ai lu une histoire bidon dans le NYTimes défaillant sur mon travail…” a-t-il déclaré dans un autre tweet.

Critiquant encore plus les médias américains, le président américain a déclaré que “des poursuites devraient être engagées contre tous, y compris contre les fausses organisations de presse, afin de rectifier cette terrible injustice”.

“Pour tous les grands avocats, avons-nous des preneurs ? Quand le noble comité agira-t-il ? Mieux vaut être rapide”, a-t-il déclaré.

Au milieu des attaques de Trump contre les médias américains, le nombre de cas de coronavirus a augmenté en flèche aux États-Unis avec plus de 957 016 cas confirmés de Covid-19 et plus de 54 435 décès.

Plus tôt samedi, M. Trump avait déclaré qu’il ne voyait pas l’intérêt d’organiser des conférences de presse car une partie des médias américains lui posait surtout des “questions hostiles”, qui, selon lui, obtiennent des taux d’audience record en rapportant de “fausses nouvelles”.

Cela s’inscrit dans le contexte des remarques de M. Trump lors d’un briefing de Covid-19 jeudi, où il a suggéré que les experts médicaux pourraient explorer les moyens d’utiliser des désinfectants ou de la lumière ultraviolette pour traiter les patients atteints de coronavirus par injection ou nettoyage.

Le président américain a précisé par la suite que ses remarques étaient de nature “sarcastique” après le tumulte qu’elles ont suscité.