7 août 2020

Tout le monde finira probablement par contracter Covid-19 à un moment donné : Bolsonaro

Le président brésilien Jair Bolsonaro, qui a été diagnostiqué avec le COVID-19 au début de ce mois, a déclaré que tout le monde contractera probablement le coronavirus à un moment donné, “alors faites face”.

“Je savais que j’allais l’attraper un jour, car je pense malheureusement que presque tout le monde ici va finir par l’attraper”, a déclaré le président aux journalistes lors d’une visite dans l’État méridional de Rio Grande do Sul vendredi, selon la BBC.

“De quoi avez-vous peur ? Faites face à la situation”, a-t-il dit.

“Je regrette ces décès. Mais les gens meurent tous les jours, de beaucoup de choses. C’est la vie.”

Les remarques de vendredi sont arrivées un jour après que Bolsonaro ait déclaré qu’il prenait des antibiotiques pour une infection qui l’a laissé faible suite à son diagnostic de coronavirus.

Bolsonaro a déclaré qu’il avait “de la moisissure dans les poumons”, sans élaborer, après avoir passé près d’un mois en quarantaine à sa résidence présidentielle.

Le président a été testé positif au coronavirus le 7 juillet, mais il a depuis reçu le feu vert.

Selon les informations officielles, Bolsonaro a subi quatre tests COVID-19 en 18 jours et a été testé positif trois fois.

Sa femme, la première dame Michelle Bolsonaro et le ministre des sciences, de la technologie et de l’innovation du pays, Marcos Pontes, ont été testés positifs pour le virus jeudi, a rapporté la BBC.

Deux des proches collaborateurs du président sont également en quarantaine chez eux après avoir été testés positifs : le ministre de la Citoyenneté, Onyx Lorenzoni, et le ministre de l’Éducation, Milton Ribeiro.

Deux autres ministres, Bento Albuquerque, en charge des mines et de l’énergie, et Augusto Heleno, qui dirige le cabinet de sécurité institutionnelle, ont été testés positifs en mars, mais se sont rapidement remis.

Bolsonaro a déjà comparé COVID-19 à une “petite grippe” et s’est plaint des mesures de verrouillage et de leurs effets sur l’économie.

Le Brésil est actuellement le deuxième pays le plus touché par les cas de coronavirus et les décès, avec respectivement 2 662 485 et 92 475.

–IANS

ksk/

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).