19 octobre 2020

SolarPower Europe et Google unissent leurs forces pour stimuler l’emploi dans le secteur solaire de l’UE

SolarPower Europe et Google ont annoncé le 17 septembre dernier un nouveau partenariat qui vise à faire connaître les importantes opportunités d’emploi que présente le secteur solaire européen. SolarPower Europe proposera des cours d’introduction sur les possibilités d’emploi dans le secteur solaire en partenariat avec Grow with Google. Ces cours seront disponibles en plusieurs langues dans toute l’Europe.

Directeur du marketing de Google EMEA Katerina Haverlant a salué le partenariat avec SolarPower Europe dans le cadre de l’investissement de Google dans la formation aux compétences vertes pour l’Europe en faisant connaître le large éventail de possibilités de carrière dans l’industrie solaire.

Directeur général de SolarPower Europe Walburga Hemetsberger a fait remarquer que l’énergie solaire est l’une des technologies énergétiques les plus créatrices d’emplois et à forte intensité de main-d’œuvre : pour chaque térawatt d’électricité produit, l’énergie solaire crée actuellement 1 100 emplois dans l’UE. “La plupart des emplois dans le secteur solaire en Europe sont créés localement et peuvent donc contribuer au développement socio-économique à long terme, dans le cadre d’une transition juste et d’une relance verte”, a-t-elle déclaré.

“Actuellement, nous constatons un manque de travailleurs européens qualifiés dans les technologies énergétiques propres, ce qui devient rapidement un goulot d’étranglement critique qui pourrait entraver le déploiement de l’énergie solaire et des énergies renouvelables. C’est pourquoi nous sommes ravis de nous associer à Google pour mettre en lumière les vastes et diverses possibilités d’emploi dans le secteur solaire européen. Selon notre récente étude, “Une Europe 100 % renouvelable”, menée avec l’université finlandaise LUT, l’énergie solaire pourrait créer jusqu’à 4 millions d’emplois verts en Europe d’ici 2050. Nous sommes impatients de réaliser ce potentiel et de contribuer ainsi aux objectifs du “Green Deal” européen avec le soutien de Grow with Google”, a ajouté M. Hemetsberger.