7 août 2020

Samsung va arrêter la fabrication dans sa dernière usine d’ordinateurs en Chine

Samsung Electronics Co va arrêter les activités de sa dernière usine d’ordinateurs en Chine, a déclaré samedi le géant sud-coréen de la technologie, le dernier fabricant à avoir transféré sa production de la deuxième économie mondiale.

Les entreprises repensent leurs chaînes de production et d’approvisionnement face à la hausse des coûts de la main-d’œuvre chinoise, à la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine et au coup porté par la pandémie de Covid-19.

Environ la moitié des 1 700 employés sous contrat chez Samsung Electronics Suzhou Computer seront touchés, à l’exclusion de ceux qui sont impliqués dans la recherche et le développement, a rapporté vendredi le South China Morning Post, citant un avis au personnel de Samsung.

L’usine a expédié pour 4,3 milliards de dollars de marchandises hors de Chine en 2012, un chiffre qui a chuté à 1 milliard de dollars en 2018, selon le journal de Hong Kong.

Une porte-parole de Samsung a refusé de commenter les revenus et les expéditions de l’usine, ou des détails concernant les employés.

“La Chine reste un marché important pour Samsung et nous continuerons à fournir des produits et services de qualité supérieure aux consommateurs chinois”, a déclaré la société dans un communiqué.

Samsung a fermé sa dernière usine de smartphones en Chine l’année dernière. Ses installations restantes comprennent deux sites de fabrication de semi-conducteurs à Suzhou et Xi’an.