22 septembre 2020

Ryanair réduit ses vols alors que les contagions augmentent

La compagnie aérienne irlandaise à bas prix Ryanair a annoncé lundi son intention de réduire sa capacité de 20 % en septembre et octobre, suite à une baisse de la demande de voyages due à une nouvelle vague d’infections par COVID-19 en Europe.

La compagnie a déclaré dans un communiqué que la plupart des réductions proviendraient de la diminution de la fréquence des vols, et se concentreraient sur les vols desservant des pays tels que l’Espagne, la France et la Suède, qui ont connu une augmentation des cas de coronavirus.

Le mois dernier, la compagnie aérienne a annoncé une perte de 185 millions d’euros pour le premier trimestre 2020, ce qui inclut un immobilisation au sol presque totale du trafic aérien en raison de la pandémie de coronavirus.

Ryanair a également appelé l’Irlande à assouplir les restrictions sur les voyages en provenance de pays où les taux d’infection par les coronavirus sont plus faibles qu’en Irlande.

Les voyageurs en provenance de pays comme l’Allemagne et le Royaume-Uni sont obligés de se mettre en quarantaine pendant 14 jours, même si l’Irlande a un taux d’infection plus élevé.