24 octobre 2020

Réouverture de l’aéroport de Paris Orly avec un service limité après trois mois de fermeture

L’aéroport de Paris Orly a rouvert avec un service limité après près de trois mois de fermeture en raison de la pandémie de Covid-19. Le premier vol a décollé de l’aéroport, situé à 13 km au sud de Paris, vendredi à 6h25 du matin, Xinhua L’agence de presse a cité France 24.

Un avion Transavia à destination de la ville portugaise de Porto a été pulvérisé par des canons à eau provenant des véhicules des pompiers de l’aéroport lors d’une cérémonie dite de “salut à l’eau” avant de décoller, indique le rapport.

Fermé au trafic commercial de passagers depuis le 1er avril, l’aéroport devait accueillir vendredi 70 vols d’une douzaine de compagnies aériennes transportant près de 8 000 passagers. Avant la pandémie, l’aéroport avait traité une moyenne quotidienne de 600 vols et 90 000 passagers. Pour l’instant, seul le secteur Orly 3 de l’aéroport est opérationnel. Les secteurs 1, 2 et 4 rouvriront plus tard en fonction de l’augmentation de la demande.

LIRE AUSSI : Impact des coronavirus : Les ventes de Toyota Kirloskar Motors ont chuté de 86% en mai

“Bien que toutes les compagnies n’aient pas encore soumis leurs programmes de vols, il est déjà possible d’établir une première carte des destinations françaises et européennes pour les prochaines semaines”, a déclaré le Groupe ADP, qui possède et exploite les aéroports internationaux de la capitale française.

L’aéroport a mis en place des mesures hygiénico-sanitaires pour la réouverture. Le port du masque facial est obligatoire à l’entrée du terminal.


LIRE AUSSI : Covid-19 : Le CSIR-CSIO développe des lunettes de protection pour les travailleurs de la santé

Quelque 150 distributeurs automatiques de gel hydroalcoolique ainsi que des vitres en plexiglas aux comptoirs d’enregistrement et autres ont été installés. Le personnel de l’aéroport utilise des caméras thermiques pour vérifier la température des passagers. Orly est la deuxième plate-forme de la capitale française après l’aéroport Charles de Gaulle (CDG) au nord de Paris.

Charles de Gaulle est resté ouvert pendant toute la durée du verrouillage du Covid-19, bien que la circulation se soit effondrée de près de 98 % en mai, selon France 24.