5 août 2020

Protestation de George Floyd : 40 villes américaines, dont Washington, imposent un couvre-feu

Pas moins de 40 villes et Washington D.C. à travers les États-Unis ont imposé des couvre-feux le dimanche (heure locale) en réponse aux protestations continues contre la mort de l’Afro-Américain George Floyd en garde à vue.

Selon CNN, 40 villes ont imposé des couvre-feux et environ 5 000 membres de la Garde nationale ont été activés dans 15 États et à Washington, DC, 2 000 autres étant prêts à intervenir si nécessaire.

“Aujourd’hui, environ 5 000 soldats et aviateurs de la Garde nationale soutiennent nos partenaires locaux et nationaux qui répondent aux troubles civils dans 15 États et dans la DC [District of Columbia] Des milliers d’autres se tiennent prêts si nécessaire”, a déclaré dimanche le chef du Bureau de la Garde nationale, le général Joseph Lengyel.

Plus tôt dans la journée, le conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, Robert O’Brien, a démenti les allégations selon lesquelles le racisme systémique serait présent dans les forces de police américaines.

O’Brien a déclaré à CNN que “quelques mauvaises pommes” donnent l’impression de racisme parmi les agents de la force publique du pays.

LIRE AUSSI : En images : Protestations, violence à travers l’Amérique suite à la mort de George Floyd

“Non, je ne pense pas qu’il y ait de racisme systémique. Je pense que 99,9 % de nos agents de la force publique sont de grands Américains. Beaucoup d’entre eux sont afro-américains, hispaniques, asiatiques, ils travaillent dans le quartier le plus difficile, ils ont les tâches les plus difficiles à accomplir dans ce pays et je pense qu’ils sont de grands Américains étonnants”, a déclaré M. O’Brien à CNN sur “State of the Union” lorsqu’on lui a demandé si le racisme systémique était un problème pour les services de police.

Pendant ce temps, le candidat démocrate à la présidence Joe Biden s’est rendu dimanche à la manifestation contre le racisme dans l’État du Delaware, déclarant que les États-Unis étaient “dans la douleur”.

“Nous sommes une nation qui souffre en ce moment, mais nous ne devons pas laisser cette douleur nous détruire. En tant que président, je contribuerai à mener cette conversation – et surtout, j’écouterai, tout comme je l’ai fait aujourd’hui en visitant le site des manifestations d’hier soir à Wilmington”, a déclaré M. Biden.

Le gouverneur de l’État américain du Minnesota a prolongé jusqu’à lundi le couvre-feu qui avait été imposé vendredi en réponse aux violentes protestations à Minneapolis et dans les villes voisines, suite à la mort de l’Afro-Américain George Floyd en garde à vue.

A lire également : La colère contre les meurtres de la police fait voler en éclats les paysages de dizaines de villes américaines

“Nous avons des raisons de croire que les mauvais acteurs continuent à infiltrer les protestations légitimes du meurtre de George Floyd, c’est pourquoi nous prolongeons le couvre-feu d’un jour”, a tweeté Tim Walz.

Les États-Unis vont désigner le mouvement antifasciste d’extrême gauche Antifa comme organisation terroriste, a déclaré dimanche le président Donald Trump.

“Les États-Unis d’Amérique vont désigner l’ANTIFA comme une organisation terroriste”, a écrit M. Trump sur Twitter.

Les manifestants à travers les États-Unis protestent depuis le 25 mai, date à laquelle George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, est mort sous la garde de la police dans la ville de Minneapolis.