19 septembre 2020

Poutine affirme que la Russie a développé le premier vaccin COVID-19

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mardi que l’Institut Gamaleya de Moscou a enregistré le premier vaccin COVID-19 au monde et qu’une de ses filles a été vaccinée.

“Ce matin, pour la première fois au monde, un vaccin contre le nouveau coronavirus a été enregistré” dans le pays, a déclaré M. Poutine lors d’une vidéoconférence télévisée avec des ministres du gouvernement.

“Une de mes filles a été vaccinée, donc en ce sens, elle a participé aux tests”, a-t-il ajouté, avant de dire que sa fille se sentait bien malgré une légère augmentation de sa température, qui est rapidement “revenue à la normale”.

Poutine a ajouté que le vaccin dit “Sputnik-V” a subi les tests nécessaires, car les autorités russes de réglementation des soins de santé ont approuvé le vaccin.

“Il fonctionne assez efficacement, forme une immunité stable et, je le répète, il a passé tous les tests nécessaires”, a souligné le président russe.

Son annonce est intervenue alors que les inquiétudes concernant la sécurité du vaccin se sont accrues, car il a sauté les essais de longue durée de la phase 3. Les scientifiques et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont mis en garde contre les économies de coûts et ont exhorté le Kremlin à suivre les directives internationales pour la production du vaccin.

Les responsables russes ont déclaré que la production à grande échelle du vaccin commencera en septembre et que la vaccination de masse devrait commencer en octobre, tandis que la vaccination sera volontaire.