19 septembre 2020

Pompeo pousse le Soudan à normaliser ses liens avec Israël

Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo s’est rendu au Soudan mardi pour faire pression en faveur de la normalisation des liens avec Israël. Cependant, le gouvernement de transition du Soudan a déclaré qu’il n’avait pas de mandat pour établir des liens diplomatiques avec Israël.

“La phase de transition au Soudan est menée par une large coalition avec un agenda spécifique : achever le processus de transition et parvenir à la paix et à la stabilité dans le pays, conduisant à des élections libres. Le gouvernement de transition n’a pas de mandat au-delà de ces tâches pour décider de la normalisation avec Israël. Cette question sera tranchée après que les tâches du gouvernement de transition seront achevées”, a déclaré le Premier ministre soudanais Abdullah Hamdok dans un communiqué.

Après que le soulèvement populaire ait conduit les militaires à renverser le leader autocratique Omar al-Bashir en 2019, le Soudan est maintenant dirigé par un gouvernement militaro-civil, avec des élections possibles fin 2022.

La visite de Pomeo intervient moins de deux semaines après qu’Israël et les Emirats arabes unis aient déclaré qu’ils normaliseraient leurs relations dans le cadre d’un accord soutenu par les Etats-Unis. Le Département d’Etat américain a déclaré dans un communiqué que Pompeo et Hamdok ont discuté de “l’évolution positive des relations entre le Soudan et Israël”.