15 août 2020

Nokia augmente ses bénéfices malgré la pandémie de Covid-19, alors que le nouveau PDG reprend Nokia

Nokia a enregistré des bénéfices meilleurs que prévu au deuxième trimestre, grâce à l’amélioration des marges des équipements et des logiciels de télécommunications, malgré la crise des coronavirus qui a entraîné une baisse substantielle des revenus.

Le fabricant de réseaux mobiles 5G de nouvelle génération et d’autres réseaux, basé à Espoo, en Finlande, a déclaré vendredi que son bénéfice net pour la période avril-juin était en hausse de 22 %, à 316 millions d’euros (376 millions de dollars). Les ventes ont baissé de 11 %, à 5,1 milliards d’euros.

Le PDG Rajeev Suri a déclaré dans un communiqué que la majorité de la baisse des revenus était “le résultat de COVID-19 ainsi que d’un fort déclin en Chine basé sur l’approche prudente que nous avons adoptée sur ce marché.

Nokia a estimé que la crise de COVID-19 avait affecté son chiffre d’affaires net d’environ 300 millions d’euros au deuxième trimestre et d’environ 500 millions d’euros au premier semestre.

Nous prévoyons que la majorité des ventes manquées au (deuxième) trimestre en raison de COVID-19 se reporteront sur les périodes futures, a déclaré M. Suri.

Suri a déclaré que Nokia a maintenant conclu 83 accords commerciaux pour la 5G, la nouvelle technologie de réseau qui permet entre autres des vitesses de téléchargement ultra rapides. Avec le chinois Huawei et le suédois Ericsson, Nokia est l’un des trois principaux fournisseurs de réseaux 5G.

Huawei est au centre d’un conflit technologique entre les États-Unis et la Chine, l’administration Trump affirmant qu’elle peut aider le gouvernement chinois à espionner les gens, ce que la société nie.

Vendredi a marqué le dernier jour en tant que PDG de Suri, un vétéran de Nokia avec 25 ans de service et à la tête de l’entreprise depuis 2014. Son successeur désigné, Pekka Lundmark, prendra la relève le 1er août.

Lundmark, 56 ans, est l’ancien PDG du groupe énergétique finlandais Fortum qui a auparavant travaillé chez Nokia à divers postes de direction entre 1990 et 2000.

En mai, les actionnaires de Nokia ont approuvé la nomination de Sari Baldauf, qui a également une longue expérience de Nokia, comme nouveau président de la société.

(Seuls le titre et l’image de ce rapport ont pu être retravaillés par le personnel de Business Standard ; le reste du contenu est généré automatiquement à partir d’un flux syndiqué).